Déjà 12 jours dans Septembre

Il sera donc fructueux dans le Nord (rire)

Beaucoup de retard pour fêter Septembre, avec toutes mes excuses, préparation et réception de mes 50 ans de mariage oblige et maintenant une « sciatique » du bras m’empêchent de venir sur la toile, mais je vous lis.

Je vous souhaite un bon mois de Septembre, avec toute ma tendresse et mon amitié,

Mille bisous

Mandrine

Publicités
Published in: on 12 septembre 2017 at 19 h 08 min  Comments (16)  

Super contente

Le 2 septembre 1967 à 15h30, je me mariais avec Luigi. Aujourd’hui, 2 Septembre 2017, nous renouvelons nos Vœux et nous continuerons la soiree avec les enfants et tous nos proches. Assez cocasse le temps est identique à celui qu’il y avait il y a 50 ans.

.affectueuses pensées 

Christine

Published in: on 2 septembre 2017 at 8 h 53 min  Comments (14)  

Un petit coucou

Je viens juste en passant vous montrer mes jolis géraniums, cette année je les ai mis près du bassin, par rapport aux autres années où je les bichonnais tous les jours, ici je m’en suis peu occupée, c’est le soleil qui les a pris en charge et ma foi ils sont bien jolis, où alors ils aiment être près de mon bassin et de ses habitants.


Je serai plus présente en Septembre, ici je vais encore avoir une semaine mouvementée, derniers préparatifs pour la soirée de samedi prochain, pour ma part j’ai trouvé et tenue et chaussures, il faut encore que je bouscule mon cher époux pour ses chaussures, il faudrait presque que le magasin vienne à lui, grrrr…, bon tout est réglé avec le traiteur de l’apéro au dessert, pour les boissons, il ne me reste que les eaux et les jus de fruits, mes décors de tables sont achetés, je suis partie sur un thème blanc et vert, j’ai aussi fait l’acquisition de brocs en zinc où je vais y marier épis de blé, roses blanches, et quelques touches de vert aussi, comme marque place il le faut encore acheter des pommes, vertes de préférence, enfin je croise les doigts pour que cette journée soit belle.

Je pense fort à vous et avec toute ma tendresse et mon amitié, je vous souhaite une

Mandrine

Published in: on 26 août 2017 at 21 h 06 min  Comments (18)  

Quelques nouvelles

Je suis rentrée de chez « ma mer », où je vous ai suivi mais je me suis peu connectée, la connexion étant plus que mauvaise, les côtes anglaises faisant rôle de perturbateur, mais bon ce n’est pas grave.

Que vous dire, que mon séjour fut bon, que le soleil fut présent, que j’ai eu l’heureuse surprise de voir du haut de mon balcon Claudie qui se promenait, que j’ai fait une orgie de lecture, tout cela  n’est que du bon.

Maintenant à partir de lundi, il va falloir que je m’affole un peu, je dois me chercher une jolie robe, il faut aussi que je prenne RdV avec le traiteur pour finaliser le choix du menu et confirmer que j’ai besoin de lui pour le 2, qu’il me faut courir les magasins ( j’ai horreur de ça) pour les nappes, sur-nappes, serviettes, et quelques ballons et autres fantaisies pour garnir la salle, bon j’ai déjà en tête les couleurs qui seront blanches et vertes, le plan de table aussi c’est vrai, oups rien que d’écrire je suis épuisée, pourvu que je ne panique pas, je veux faire du 2 septembre une journée inoubliable, et bien sûr entre tout çela il va falloir caser mes RdV, IRM pour mon dos et une échographie pour le lipome de mon bras droit, qui a encore grossi, valeur grosse orange, et qui handicape mon bras et me fait souffrir, bien sûr je sais qu’à la clef il y aura chirurgie, mais ce sera après.

J’espère que vous allez tous bien, je reprendrai les ateliers en Septembre, avec toute mon amitié et ma tendresse, je vous dis

Peut-être 

Mandrine

Published in: on 19 août 2017 at 23 h 21 min  Comments (13)  

Nous sommes en Aout …

aout

 

enTv-g_B6BiBZGyPZY62n3VQeRg@400x378

3109161259_1_3_lHnevTOp

23d3b09e

pg_0001-P

Nous sommes déjà en Aout, je n’ai pas été beaucoup présente le mois dernier, mais aller et retour entre ma “mer” et la maison en sont en parti la cause, mais … je fais aussi une orgie de lecture.

Ce n’est pas pour cela que je vous oublie pour autant.

Et il y a aussi les problèmes du Tamalou, j’ai actuellement un problème de sciatique du bras, je ne me souviens jamais du nom médical, et mon bras droit me fait souffrir, c’est dans ces cas là que l’on se rend compte combien il peut servir.

J’ai des problèmes de cervicales (arthrose) mais aussi un gros lipome sur le bras, les deux peuvent être responsables de cette douleur, je laisse passer Aout, et en Septembre je vais prendre à bras le corps ce problème de lipome et me le faire enlever grrr… J’ai horreur de me faire charcuter.

Mis à part cela tout va très bien, Mme la Marquise, tout va très bien, tout va très bien  …

A part ….. (rire)

avec toute ma tendresse et mon amitié.

FMcO_mV89hHkOOhZPt6CJse6pXE@200x200

3280542670_1_2_elz91YvM

 

Mandrine

Published in: on 2 août 2017 at 9 h 50 min  Comments (13)  

Voilà Juillet …

 

je vous envoie pour ce mois de Juillet toute ma tendresse et mon amitié, que la vie vous soit douce.

Mandrine

Published in: on 30 juin 2017 at 22 h 16 min  Comments (9)  

Cherche Princesse – Atelier de Mots n°38 chez Ghislaine

Il était une fois …

Un roi, une reine et un prince presque charmant ayant une vingtaine d’années, près à marier. Mais …

Car il y a un mais… Ce prince presque charmant a une thrombine assez ingrate, des cheveux d’un rouge flamboyant et difficile dans ses choix.

Il y a bien la princesse voisine, mais quoique très belle, bête comme chou, et il se dit que c’est une mondaine, limite coquine, ce qui ne sied pas à un futur roi.

De guerre lasse, le roi, la reine font appel à l’astrologue qui leur parle d’une petite orpheline d’une certaine beauté, pas vilaine du  tout et un coeur d’or qui prédomine.

En entendant cette description, le prince sent son coeur tambouriner,il l’imagine lumineuse, enfantine, divine quoi … Il veut absolument faire sa connaissance.

Il se voit la couvrant de bijoux, de zibelines, capelines et bottines satinées.

En faire une tsarine.

 » où puis je la trouver, demande-t-il ?

Près de la fontaine sur la grand place, lui répond l’astrologue, elle s’appelle Rosine, et vous ne pouvez pas vous tromper,cher Prince, elle est aussi rouquine que vous …

Voilà ce que les mots avec ine, m’ont inspiré.

J’espère que çela vous plaira.

Mandrine

Published in: on 16 juin 2017 at 22 h 52 min  Comments (7)  

Meurtre au parc – Atelier n°19 – À vos plumes chez Pélagie

Un des PROMENEURS se tient pâle, transi et tremblant devant l’inspecteur.

Il AVALE avec peine sa salive au goût aigre, respire et essaie d’expliquer ce qu’il a vu quand il est arrivé avec ses amis au parc.

Ses paroles coulent à flot et REGORGENT de détails d’une violente RARETÉ. Sûr qu’il n’oubliera jamais cette vision.

Des BADAUDS commencent à s’attrouper.

L’inspecteur interpelle un policier près de lui :

– Bon sang ! Virez moi tout ce monde fissa, un meurtre n’est quand même pas une ATTRACTION !!! Et où se trouve Monsieur Léo, je suis étonné qu’il n’est rien remarqué en ouvrant les portes du parc ?

Le policier, RAVIT de l’attention que lui porte l’inspecteur, s’empresse de lui répondre que Monsieur Léo VAQUE à ses occupations en attendant d’être appelé.

Vous comprenez, Chef, il a horreur de revoir  cette scène, c’est le troisième meurtre depuis qu’il travaille au parc, il m’a dit qu’il y avait sûrement un tueur en série dans le coin.

 Voilà ce que les mots :

Badauds – rareté – attraction – promeneurs – ravir – vaquer – regorger – avaler

m’ont inspiré 


Mandrine

Published in: on 13 juin 2017 at 22 h 33 min  Comments (11)  

Mardi chez  » ma mer « 

Les fils et un petit fils ( soit disant souffrant pour le collège) sont venus apporter la moto de leur papa, ma nouvelle voiture n’ayant pas encore été équipée pour tracter la remorque.

Bien sûr au repas moules frites, actuellement siestage, nous sommes tous ronds.

Bon après midi, temps magnifique, je pense à vous gros bisous

Mandrine

Published in: on 13 juin 2017 at 13 h 29 min  Comments (9)  

À la tombée de la nuit – Atelier n°32 chez Fée Capucine

La nuit descend doucement dans ce charmant jardin.

La chaleur a été bien présente toute la journée, mais à cette HEURE, entre chien et loup, il commence à faire plus frais. Il fait bon de se promener dans les HERBES folles qui caressent les mollets nus.

Le vent se fait musical, les branches du grand HÊTRE en frémissement de plaisir.

Tout n’est que murmures, silence que l’on ne trouve qu’à la tombée de la nuit.

Le jour se couche, la nuit se lève.

Les oiseaux se nichent sous leurs ailes, le coq, du poulailler voisin, a lancé son dernier cocorico, au revoir Soleil, bonjour Lune, la nuit tombe …

Tout à coup, un hululement fait HÉRISSER les cheveux sur la nuque. Puis après un tout petit, petit moment de frayeur, on voit, tout en HAUTEUR, Monsieur HIBOUX vous fixant de ses grands yeux ronds.

Au détour du chemin, entre les salades et la rangée de poireaux, tout à fait par HASARD, un petit museau et des yeux malicieux, se pensant à l’abri de tout prédateur, Madame HÉRISSON et sa petite famille trottinent.

HÉLAS, la nuit se fait lourde aussi pour les corps, les yeux se fatiguent, il faut rentrer et rejoindre son lit douillet, pour se promener, cette fois en rêve, dans le charmant jardin, à la recherche d’elfes et de farfadets.

 

Voilà ce que les mots :

Heure – Hasard – Hérisson – Herbes – Hélas – Hérisser – Hauteur – Hêtre – Hiboux

m’ont inspiré.

J’espère que çela vous plaira.

Mandrine 

Published in: on 12 juin 2017 at 19 h 10 min  Comments (8)