Cherche Princesse – Atelier de Mots n°38 chez Ghislaine

Il était une fois …

Un roi, une reine et un prince presque charmant ayant une vingtaine d’années, près à marier. Mais …

Car il y a un mais… Ce prince presque charmant a une thrombine assez ingrate, des cheveux d’un rouge flamboyant et difficile dans ses choix.

Il y a bien la princesse voisine, mais quoique très belle, bête comme chou, et il se dit que c’est une mondaine, limite coquine, ce qui ne sied pas à un futur roi.

De guerre lasse, le roi, la reine font appel à l’astrologue qui leur parle d’une petite orpheline d’une certaine beauté, pas vilaine du  tout et un coeur d’or qui prédomine.

En entendant cette description, le prince sent son coeur tambouriner,il l’imagine lumineuse, enfantine, divine quoi … Il veut absolument faire sa connaissance.

Il se voit la couvrant de bijoux, de zibelines, capelines et bottines satinées.

En faire une tsarine.

 » où puis je la trouver, demande-t-il ?

Près de la fontaine sur la grand place, lui répond l’astrologue, elle s’appelle Rosine, et vous ne pouvez pas vous tromper,cher Prince, elle est aussi rouquine que vous …

Voilà ce que les mots avec ine, m’ont inspiré.

J’espère que çela vous plaira.

Mandrine

Published in: on 16 juin 2017 at 22 h 52 min  Comments (7)  

Meurtre au parc – Atelier n°19 – À vos plumes chez Pélagie

Un des PROMENEURS se tient pâle, transi et tremblant devant l’inspecteur.

Il AVALE avec peine sa salive au goût aigre, respire et essaie d’expliquer ce qu’il a vu quand il est arrivé avec ses amis au parc.

Ses paroles coulent à flot et REGORGENT de détails d’une violente RARETÉ. Sûr qu’il n’oubliera jamais cette vision.

Des BADAUDS commencent à s’attrouper.

L’inspecteur interpelle un policier près de lui :

– Bon sang ! Virez moi tout ce monde fissa, un meurtre n’est quand même pas une ATTRACTION !!! Et où se trouve Monsieur Léo, je suis étonné qu’il n’est rien remarqué en ouvrant les portes du parc ?

Le policier, RAVIT de l’attention que lui porte l’inspecteur, s’empresse de lui répondre que Monsieur Léo VAQUE à ses occupations en attendant d’être appelé.

Vous comprenez, Chef, il a horreur de revoir  cette scène, c’est le troisième meurtre depuis qu’il travaille au parc, il m’a dit qu’il y avait sûrement un tueur en série dans le coin.

 Voilà ce que les mots :

Badauds – rareté – attraction – promeneurs – ravir – vaquer – regorger – avaler

m’ont inspiré 


Mandrine

Published in: on 13 juin 2017 at 22 h 33 min  Comments (11)  

À la tombée de la nuit – Atelier n°32 chez Fée Capucine

La nuit descend doucement dans ce charmant jardin.

La chaleur a été bien présente toute la journée, mais à cette HEURE, entre chien et loup, il commence à faire plus frais. Il fait bon de se promener dans les HERBES folles qui caressent les mollets nus.

Le vent se fait musical, les branches du grand HÊTRE en frémissement de plaisir.

Tout n’est que murmures, silence que l’on ne trouve qu’à la tombée de la nuit.

Le jour se couche, la nuit se lève.

Les oiseaux se nichent sous leurs ailes, le coq, du poulailler voisin, a lancé son dernier cocorico, au revoir Soleil, bonjour Lune, la nuit tombe …

Tout à coup, un hululement fait HÉRISSER les cheveux sur la nuque. Puis après un tout petit, petit moment de frayeur, on voit, tout en HAUTEUR, Monsieur HIBOUX vous fixant de ses grands yeux ronds.

Au détour du chemin, entre les salades et la rangée de poireaux, tout à fait par HASARD, un petit museau et des yeux malicieux, se pensant à l’abri de tout prédateur, Madame HÉRISSON et sa petite famille trottinent.

HÉLAS, la nuit se fait lourde aussi pour les corps, les yeux se fatiguent, il faut rentrer et rejoindre son lit douillet, pour se promener, cette fois en rêve, dans le charmant jardin, à la recherche d’elfes et de farfadets.

 

Voilà ce que les mots :

Heure – Hasard – Hérisson – Herbes – Hélas – Hérisser – Hauteur – Hêtre – Hiboux

m’ont inspiré.

J’espère que çela vous plaira.

Mandrine 

Published in: on 12 juin 2017 at 19 h 10 min  Comments (8)  

Le tunnel bleu – Atelier n°31 chez Fée Capucine

Favela

Mais que faisait-il au « juste » dans ce pays au soleil d’enfer, parmi ces dédales de ruelles.

Quand son chef l’avait envoyé en mission au Brésil, il était tout excité, quelle chance il avait, joindre l’utile à l’agréable, des vacances quoi …

Aujourd’hui, il déchantait, depuis le début du « jour » , il piétinait dans la « jungle » des favélas.

Sa mission allait s’avérer plus difficile qu’il ne le pensait. C’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Mais voilà, il se devait de trouver. Certes ce matin, il aurait été plus  » judicieux  » de demander l’itinéraire  à l’hôtel.

Mais non, il se fiait toujours à son instinct, maintenant il se trouvait bien prétentieux, enfin continuons se dit il ! 

De temps en temps l’odeur du « jasmin » lui titillait les narines.

Soudain, au détour d’un chemin, derrière ces petites maisons faitent de bric et de broc, « jaillit » la porte du Paradis. Une voie d’or bleu, il entra sous un tunnel de « jaracandas » dont les fleurs formaient une couronne en forme de parasol au dessus de lui.

Un rêve bleu.

Une merveille… Sa merveille …

Il déclencha son appareil et mitrailla les lieux.

Voilà, Il l’avait son reportage …

IMG_0980

Voilà ce que les mots :

juste, jasmin, jacaranda, jaillir, jour, jungle et judicieux

m’ont inspiré.

avec toute ma tendresse et mon amitié 

IMG_0981

IMG_0982

Mandrine

Published in: on 6 juin 2017 at 21 h 38 min  Comments (9)  

Sortie en campagne – Atelier de Mots n°18 chez Arlette

img_0976

C’est un saule pleureur, tout au bout d’un champ. Ses branches feuillus font un parapluie ombrageux près du ruisseau.

C’est souvent à cet endroit que la  » famille », par beau temps, vient pique niquer.

Le matin, tôt, maman et papa se lèvent. Papa file à la boulangerie chercher les baguettes fraîches, et tous deux préparent sandwiches varies, pendant que nous dormons encore.

Panier d’osier, nappe à  » carreaux » , boissons, tout y est, même le petit vin que papa fera rafraîchir dans le ruisseau,  » pendu » par le goulot.

Notre réveil se fait en fanfare. Nous sommes heureux de quitter pour quelques heures notre  » cité  » pour le bon air de la  » campagne ».

Nous savons que nous avons de la « chance »….

Bientôt, nous allons pouvoir nous rouler dans l’herbe fraîche, faire une « descente » cascadeuse pour nous retrouver dans l’eau claire du ruisseau, où nous pouvons voir le « fond » et les petits poissons.

Nous rentrerons chez nous à la tombée du jour, égratignés, plutôt crasseux, fourbus mais au combien heureux.

IMG_0977

 

Voilà ce que les mots :

cité – campagne – famille – pendu – chance – descente – carreaux – fond,

j’espère que çela vous plaira.

avec toute ma tendresse et mon amitié 

IMG_0978

Mandrine

 

Published in: on 5 juin 2017 at 21 h 36 min  Comments (8)  

Avec un peu de retard, nous voici en Juin

IMG_0961

IMG_0962

IMG_0963

IMG_0964

IMG_0969

IMG_0966

 

Pardonnez mon retard mais semaine de ouf, avec bonnes et mauvaises nouvelles, et un grand mal être dû à la très forte chaleur par chez moi, aujourd’hui il a fait plus respirable.

Mandrine

Published in: on 4 juin 2017 at 1 h 06 min  Comments (17)  

Bonne Fêtes des mères

img_0954img_0958IMG_0955IMG_0952Avec toute ma tendresse et mon amitié 

IMG_0957

IMG_0956

Mandrine

Published in: on 28 mai 2017 at 10 h 07 min  Comments (4)  

La fin du Mois de Mai arrive à grands pas

 

 

 

IMG_0903

J’ai été peu présente sur mon blog, j’ai boudé les ateliers, mais je les ai suivi.

Le début du mois a été relativement mouvementé, ma santé je vais dire bof… ce qui me fait passer mes après midi soit sur mon sofa en position sème-couchée, soit chez le kiné et bien sûr chez ces messieurs les médecins, bon ne nous étalons pas, je dois me déplacer avec une canne, mon orgueil en a pris un coup, mais j’ai décidé d’en faire un atout et je commence ma collection (rire).

Et vous devez vous souvenir de mes tracas pour le petit Nicolas et sa maman, ces trois derniers mois ont été agités, mais ma fille a réussi le tour de force pour que Julie garde son enfant, elle est remontée dans le Nord, elle a un joli petit appartement sur Douai et elle continue, elle et le petit, a être suivie par phsycologue et assistante sociale, petit Nicolas se porte bien, il prend doucement du poids et Mathilde, ma première petite fille, en chinant, lui a fait une jolie petite chambre.

IMG_0915

IMG_0917IMG_0920IMG_0921

Voilà les dernières nouvelles, je suis toujours avec vous en pensée,

Avec toute ma tendresse et mon amitié 

Bonne journée, la pluie est au rendez vous dans mon Nord,

Bisous

Mandrine

 

 

Published in: on 19 mai 2017 at 11 h 22 min  Comments (14)  

Bonne fête du 1er Mai

IMG_0902

IMG_0901

IMG_0903

IMG_0905

Avec toute ma tendresse et mon amitié, passez tous et toutes une bonne journée 

Mandrine

 

Published in: on 30 avril 2017 at 23 h 34 min  Comments (9)  

Allo Maman bobo

Peu présente sur mon blog, peu présente sur le blog des copinettes, crise d’arthrose plus , plus, dans les doigts, dans les genoux, aux hanches, sans parler des cervicales, difficultés pour taper sur les touches du PC, le matin, j’essaie tant que ce faire ce peut d’entretenir ma maison,AM repos couchée, hier j’ai été au RdV à l’hôpital pour montrer ma cheville, qui se soude bien, mais je dois dorénavant utiliser une canne pour marcher, grrr… ma fierté en prend un coup, mais le chirurgien me disait hier que l’arthrose s’était installée dans les hanches, prévoir intervention éventuelle, je vais être super bionique, mes doigts, rien à faire, la douleur s’évapore mais le doigt est déformé, au secours je vieillis!!!

Cette maladie ne fait pas mourir, mais fait souffrir, j’avoue humblement que mon humeur s’en ressent et que je sens que je vais sur une pente dépressive, je vois mon médecin le 3 mai, il faut que j’aie le courage de lui avouer ma faiblesse devant la douleur.

suis pas trop présente, mais je reste avec vous, pardon de lancer cette bouteille SOS à travers la blogosphère, mais j’avais envie de dire  » Allo,maman bobo » mais ma maman n’est plus là.

Je vous souhaite malgré tout un bel AM, et avec toute ma tendresse et mon amitié,

Mandrine

Published in: on 28 avril 2017 at 13 h 14 min  Comments (12)