La souris, mon chat et moi …

Il y a bien longtemps que je n’avais pas eu l’envie de venir conter ou échanger sur mon blog. Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire partager une petite aventure.

Dans cette aventure, il y a Lily

Moi, bien sûr 

 

et la petite souris grise,

Voila commence l’histoire :

Nous étions dimanche AM, 16 h 30 exactement. J’étais blottie sur mon canapé, le feu de bois crépité, la télé était allumée, mon époux la regardait. Ma Lily, elle était dehors et comme tout chat qui se respecte, vadrouillait, chassait.

Tout à coup, elle rentre comme une flèche en mroutant, mon homme me dit je crois qu’elle a une souris, je me redresse d’un bon, sauvetage souris, je ne veux pas que ma Lily là croque. Mais que nenni, ma chère fifille veut s’amuser et la petite souris grise de pousser des petits cris de désespoir et de se cacher dans tous les coins. Il faut que je la sauve, mais la tâche se fait hardie.

Au bout d’un moment, mon chat se calme, pas de souris en vue, je tourne la page, mais c’etait sans compter sur la ténacité de l’une et de l’autre. Imaginez un peu votre copine, pas très leste avec son arthrose se mettre à 2 heures du matin à engueuler Lily qui course souris grise, et souris grise poussant cris d’affolement mais ne se laissant pas attraper. De guerre lasse une heure après je laisse tomber et Lily et souris pour dormir.

Lundi matin, calme plat de part et d’autre, et tout à coup vers 18 heures,  de nouveau branle bas de combat, encore une course poursuite faite de mroutage et de couinement. Je me dis il faut que je sauve souris, mais le temps me manque car j’ai RdV chez kiné. En rentrant, je vois un balais et je me dis, ça y’est L’homme a réussi, Ben non …

De guerre lasse, je me dis, ce soir je laisse souris tranquille, après tout c’est le boulot de Lily, et hier soir, on en parle plus.

Ce matin, demoiselle souris ne faisait plus partie de mes préoccupations. Je me suis mise à ranger un peu le salon, à plier les couettes qui nous tiennent chaud le soir, et …. sur le canapé de mon cher mari, voulant secouer le plaid, que vois je ??? une petite souris grise paraissant morte, mon dieu, elle a été écrasée hier soir par le poids de l’homme, mais en y regardant de plus près, un petit museau bouge, la vache , elle fait semblant, doucement je l’entortille dans le plaid et vais dehors là libérer dans mon tas de bois, au fait je lui ai fait une tite caresse, elle était douce comme du velours

J’ai sauvé Souris, elle a retrouvé sa liberté. J’ai oublié de vous dire que pendant ce temps là ma Lily dormait comme une bien heureuse, tout près de demoiselle souris, sur le canapé de l’homme.

J’espère que cette petite histoire vraie vous a plu.

Avec toute ma tendresse et mon amitié, je vous souhaite une

Mandrine 

 

Published in: on 19 novembre 2019 at 15 h 20 min  Comments (17)  

Quelques petites nouvelles….

Il y a quelques mois que je délaisse mon blog, non pas que je vous oublie, loin de là cette pensée, mais mon cancer, où plutôt mon après cancer m’use. Fatigue +++, douleurs dans les mains, douleurs au niveau des chevilles, bouffées de chaleur invalidantes et moral parfois en berne car je sens que je suis une vieille carcasse, alors que ma tête refuse cet état.

Bref… mes neurones sont en berne,  et comme je me veux optimiste, je sais que si je viens sur mon blog, je dévide mon mal être, et ce n’est pas rigolo.

Je vais de ce fait poser quelques mots sur Facebook, et vous lis en passant sur les blogs.

Hier je me suis enfin décidé de prendre RdV avec mon radiothérapeute, pour voir si nous pouvons améliorer mon hormonothérapie, 5 ans dans un état de douleurs et de déprime je trouve que cela fait long. Ma petite soeur qui a fini sa radiothérapie a vu le radiothérapeute qui lui a dit que si son traitement lui pourrissait la vie, il y avait d’autres traitement, j’ai du zapper ce conseil quand je l’ai vu après ma radiothérapie.

Enfin je voulais vous dire qu’un jour je referai surface et je recommencerai et mes caquettes et les défis.

Avec toute ma tendresse et mon amitié, je envoie mille et un

Votre fidèle amie

Christine, alias Mandrine 

Published in: on 21 septembre 2019 at 13 h 17 min  Comments (17)  

Bon mois de Mai… avec un tit retard

 

C’est avec un peu de retard que j’ouvre une page pour ce mois de Mai, mais actuellement les mois pour moi ne ressemblent pas aux autres années, j’ai une bataille à gagner et j’y mets tout mon cœur, ce qui paralyse un peu mes neurones et ma foi me donne pas toujours le courage d’alimenter mon blog.

Rassurez vous, je prends de vos nouvelles et je lis vos nouvelles , bientôt, j’espère très vite, tout redeviendra normal.

Aujourd’hui j’ai commencé ma radiothérapie , et j’ai eu mon programme , tous les jours de la semaine, sauf le samedi et le dimanche , à 15 heures, et ce jusque là fin du mois de Mai. Après , ben je verrai la suite du programme.

plein de bonheur pour vous, et avec toute ma tendresse et mon amitié , je vous envoie plein de …

Mandrine

Published in: on 7 mai 2019 at 0 h 35 min  Comments (16)  

Et oui !! Nous sommes en Mars

Je me décide enfin d’accueillir Mars sur mon blog , j’avoue qu’actuellement je suis un peu « ours », je reste dans ma tanière , je me repose, je lis, la lecture permet à mon cerveau de s’evader et de ne pas trop mouliner , hâte d’arriver au 18, à cette date je saurai si je fais de la chimio ou pas, ma sœurette ne passe pas à côté , dans deux semaines elle commence la première séance . Elle a eu beaucoup de mal à l’accepter, mais … quand il faut. Je pétoche dur aussi, ce n’est pas un traitement banal, et perdre mes cheveux en autres désagréments me plaît guerre. Enfin espérons que ce mois sera malgré tout positif.

Je vous souhaite plein de bonnes choses et je vous envoie toute ma tendresse et mon amitié .

Mandrine

 

Published in: on 9 mars 2019 at 22 h 16 min  Comments (17)  

Mon sein caché …. petites « mauvaises « nouvelles

Bonjour mon sein, aujourd’hui j’ai envie de parler de toi, ce matin, l’infirmiere est venue pour te soigner, j’ai profité de te regarder, et je me suis dite « comme je t’aime » …

AAvant, j’etais fière de toi, je te chouchouté, je faisais en sorte de te mettre en valeur,bien sûr avec ton jumeau dans un écrin de dentelles, je t’ai peut-être rendu un peu prétentieux , qui sait…

Régulièrement je te surveillais, enfin je vous surveillais car vous êtes deux, mais la maladie est sournoise et elle nous a pris de court. Nous en avons été choqués, il fallait opérer. A partir de ce jour, je t’ai câliné, je t’ai caressé, essayant de t’insufler des pensées positives . Le jour fatal est arrivé , et je n’ai plus osé te regarder, j’ai eu peur, je t’ai délaissé .

Mais je n’ai pas voulu t’abandonner, ce matin, malgré la couche de pansements qui te momifie, et oui, tu pleures encore… j’ai décidé de te mettre avec ton jumeaux dans une belle brassière rose, comme un nouveau né, et je me suis habillée . Et depuis je te retrouve, je me retrouve, je recommence à te câliner, à te caresser. Tu fais partie de moi, même un peu amputé . Je te touche et te regarde

avec tendresse, ton galbe ne sera plus impeccable , mais qu’importe. Nous aurons sûrement encore des combats à affronter tous les deux, mais qu’importe. Tu es moi à part entière et celui qui ne t’accepteras pas, tant pis, il ne sera pas mon ami.

voilà  ce que je voulais te dire, voilà ce que j’ai eu envie de partager . Nous nous en sortirons ….

Bon après midi, je me mets en mode siestage.

Mandrine

Published in: on 13 février 2019 at 15 h 01 min  Comments (14)  

Nous sommes en Février

voilà nous sommes en Février et pour moi va commencer un combat que je me dois absolument gagner.

Cet AM, RdV chez l’infirmiere coordinatrice pour les dernières questions et dernières instructions , elle m’a offert comme elle offre à toutes ses patientes dans un joli sac cadeau un soutien gorge brassière d’une belle couleur lavande, et quelques échantillons pour nourrir et assouplir la peau. Puis ce fut au tour de l’anesthesiste qui m’explique que je serais pendant 50 mn au bloc, puis environ 2 heures en salle de réveil (je crains toujours le réveil ) .

Lundi matin, lymphoscintigraphie pour cibler le ganglion sentinelle , puis je rentre en clinique avant midi. Après … ben je vous le dirai après …

Je vous souhaite un bon Mois de Février , une bonne chandeleur aussi, ainsi qu’un bon week-end.

Mandrine

Published in: on 2 février 2019 at 1 h 09 min  Comments (12)  

Janvier 2019 – Bonne et Heureuse Année

.

 

 

Mandrine

Published in: on 1 janvier 2019 at 15 h 23 min  Comments (13)  

J’ai lu … Le murmure du vent de Karen Viggers

Abby est une biologiste qui arpente seule la vallée des monts Brindabella, dans le Sud-Est australien pour observer les kangourous  …

Ce livre est un voyage tout en finesse vers la vérité et la libération . Une ode à la nature et à l’amitie.

J’ai apprécié et aimé ce livre, j’avoue humblement avoir pleuré parfois, mais ce livre est en lui même une poésie , un hommage aux premiers aborigènes chassés de leur Terre.

Je pense que je vais souvent me plonger dans la lecture ces mois à venir, pour m’offrir des moments de libertés que ma maladie aura tendance de me voler.

Avec toute ma tendresse et mon amitié 

Douce nuit

Bisous 

Mandrine 

Published in: on 14 décembre 2018 at 23 h 59 min  Comments (4)  

Nous sommes en Septembre

7134BEEE-E3A6-4DF9-BF2A-49EEAEF782425F2CA927-4DF9-426C-A7E0-B3C5DA29DB56

C57E4968-FC1A-4D37-99D1-DB8E7146E4B2

4C4E2514-F8AE-4CF4-A1B7-473E239567C6

E45A7D1A-732E-4616-8543-245976113872

2B13C18E-B8A2-4BE0-A1A7-6D12AC40A077

90A19D31-9237-45C5-93F2-DB7C7F36E588

Je vous souhaite un bon Mois de Septembre

1448F01E-8606-4F2E-BCF4-A7DE84047A0B

75109AA9-35DD-4A5E-AE2C-6DD8CE9BFC48Mandrine

Published in: on 3 septembre 2018 at 0 h 05 min  Comments (16)  

Un petit signe de moi

76861DB6-6897-4383-9E49-71FF06081C73crois-tu que l’eau du fleuve et les arbres des bois,

s’ils n’avaient rien à dire, élèveraient la voix?

prends-tu le vent des mers pour un joueur de flûte ?

crois-tu que l’océan, qui se gonfle et qui lutte,

serait content d’ouvrir sa gueule jour et nuit

pour souffler dans le vide une vapeur de bruit,

et qu’il voudrait rugir, sous l’ouragan qui vole,

si son rugissement n’etait une parole?

 

….

 

non, tout est une voix et tout est un parfum;

tout dit dans l’infini quelque chose à quelqu’un;

une pensée emplit le tumulte superbe.

Dieu n’a pas fait un bruit sans y mêler le Verbe.

tout, comme toi, gémit ou chante comme moi.

tout parle. Et maintenant, homme, sais-tu pourquoi 

tout parle? Écoute bien. C’est que vents, ondes, flammes

arbres, roseaux, rochers, tout vit ! Tout est plein d’ames.

Victor Hugo « Ce que dit la bouche d’ombre »,

les contemplations, 1856

EF54E5DA-DF9E-4262-82D9-99B75EAED949

Je reviens doucettement, pendant les trois mois qui viennent de passer, j’etais «  chez ma mer » où j’y ai fait une orgie de lectures et de ce fait très peu sur la toile, ce soir je commence un nouveau livre dont je vous dévoile le titre, et l’extrait du poème de Victor Hugo en Préface m’a interpellé et j’ai eu envie de vous le faire partager.

Je reprendrai tantôt les ateliers, et en attendant je vous envoie mille bisous avec toute ma tendresse et mon amitié.

Mandrine

Published in: on 31 août 2018 at 0 h 13 min  Comments (10)