Nous sommes déjà depuis trois jours en SEPTEMBRE 










Je suis actuellement sur Toulon, et je pense à mes amies du midi, je peux leur avouer que je préfère de loin le climat de mon Nord, ici je fonds comme un glaçon, je vis le matin et en fin d’après-midi quand le soleil commence à se coucher.

Chez moi, nous vivons volets ouverts, fenêtres ouvertes, dans la clarté du jour, ici, il faut se calfeutrer, ne pas autoriser Sieur Soleil de rentrer.

J’avoue humblement que je suis et je reste une fille du Nord.

Je vous souhaite un très bon été indien

Avec toute ma tendresse et mon amitié


Mandrine

Published in: on 3 septembre 2016 at 14 h 43 min  Comments (18)  

LESFRE – Musique de film

 Merci à Lili59, qui a enfin trouvé une vidéo avec cette belle musique qui fait partie avec Marguerite des musiques que je préfère.

cette fois-ci je l’incorpore au blog, je ne la perdrai plus.

avec toute mon amitié

bisous de “ma mer”

Christine

Published in: on 22 avril 2013 at 11 h 25 min  Comments (42)  

Nous sommes là …

Published in: on 8 septembre 2011 at 13 h 06 min  Comments (72)  

Et si nous reprenions LA MAGIE DES MOTS ….

dyn003_original_480_480_gif_2513474_e965d66342262aceef7a5f17b5e6204d_thumb3

J’avais depuis quelques années abandonné cette Magie des Mots, pour des raisons familiales.

Aujourd’hui je me dis que c’est peut-être l’occasion de faire renaitre cette Magie.

En deux mots j’en explique le fonctionnement, je vous donnerai à chaque fois que je commencerai un nouveau livre,

la première phrase de la première page de ce livre, et ce sera à vous de broder à partir de cette phrase.

Un délai de 15 jours sera donné pour faire aller vos neurones.

Aujourd’hui je commence par un livre de Sarah McCoy

1065280195

Deux dates 1859 et la jeune et impétueuse Sarah qui sait qu’elle ne pourra jamais avoir d’enfant.

2014, Eden et son mari emménagent dans la banlieue de Washington dans l’espoir de sauver leur mariage et de fonder enfin une famille.

Sarah et Eden au fil du livre vont se trouver.

Un voyage exaltant, à la redécouverte du courage, de la famille, de l’amour er de l’héritage.

Maintenant je prends la première page et la première phrase :

“ La vieille maison tremblait sous le poids de la neige.”

A vos neurones … et merci à ceux et celles qui participeront.

1736eff5

3074649767_1_11_uiBgRghP

Mandrine

Published in: on 30 septembre 2016 at 11 h 20 min  Comments (15)  

A LA TOMBEE DE LA NUIT–Un pas vers les mots de Fée Capucine

1446999271

Le ciel , peu à peu, s’assombrit, la fraicheur de l’automne le SAISIT.

Il serait bien resté au chaud chez lui, mais devoir oblige, il se retrouve dans la campagne endormie.

Le PAYSAGE est encore bucolique malgré la pénombre et l’approche de l’hiver.

L’étang non loin, lui renvoi comme dans un MIROIR, une lune naissante.

Mais il n’est pas là pour admirer la lune !

La CAUSE de sa venue dans cet endroit, est un appel anonyme, lui demandant de venir impérativement à cet endroit…

Il avance, ne voit rien !!

Quand tout à coup, un court INSTANT, il pense voir comme un REFLET près de la mare.

En s’approchant, il y voit comme une poupée désarticulée, d’une PÂLEUR extrême.

La vois anonyme lui avait dit :

“ Désolé, c’était sa DESTINEE !!!”

3044919055_1_11_3VvIVkKp

J’ai trouvé cet atelier chez Ghislaine, je suis allée chez la Fée Capucine, et ces mots m’ont parlé, voilà ce que j’ai fait avec :

pâleur – paysage – miroir – instant – saisir – cause – destinée  et reflet

J’espère que cela vous conviendra.

4a01c560

mod_article1816908_6

Mandrine

Published in: on 29 septembre 2016 at 10 h 01 min  Comments (11)  

MEURTRE AU VILLAGE ?? Atelier de mots chez Ghislaine

img1

 La NOUVELLE s’est propagée à la vitesse de l’éclair dans le petit village de montagne.

Il y a eu un meurtre !!!

A croire que tout la HAIT, l’ECHO avait pris un malin plaisir d’AFFOLER la région.

Tout aurait pu être fait dans la discrétion, il était tôt le matin, Monsieur le Maire avait demandé de LAISSER VIVRE la vallée en paix, ne pas troubler sa quiétude.

Mais … Il s’était dit que … On avait entendu qu’il …

Bref la rumeur allait bon train.

La vallée bruissait de “on dit” et de ce fait Monsieur le Maire prit la décision de PARLER à sa population pour calmer les esprits échauffés.

Il n’y avait pas eu de rites de vaudou, pas de sorcellerie non plus, pas de meurtrier sanguinaire, juste la triste vérité, l’Augustine, leur plus que centenaire, avait été trouvée tôt le matin dans sa COUR.

Non, non la mort n’était pas suspecte, son grand âge, vous comprenez.

Et vous la connaissiez l’Augustine, têtue comme une mule, elle ne voulait pas d’aide, elle pensait être éternelle, pauvre Augustine.

Oui, oui ne vous inquiétez pas, la gendarmerie est juste là pour constater le décès.

Oui, nous vous tiendrons au courant pour les obsèques, non, elle n’avait plus de parents, mais la Mairie est là.

Rentrez chez vous, braves gens, maintenant, il commence à faire frais le matin dans nos montagnes.

bonne-journee_067

voilà ce que les mots

nouvelle – haut – écho – cour – région – laisser – vivre – entendre – parler – dire

m’ont inspiré

j’espère que cela vous plaira.

jb7dah

Bonne journée, sous le soleil dans mon grand Nord

Bisous

Mandrine

Published in: on 27 septembre 2016 at 11 h 27 min  Comments (11)  

TRISTESSE–Atelier de mots chez Arlette

53215

Que l’ATTENTE est longue, les JOURS se suivent MONOTONES.

Ils me disent de SORTIR, de m’HABILLER, de me maquiller, bref de me bouger, mais je reste MUETTE à leurs demandes.

J’EVITE tous les lieux COMMUNS qui peuvent me faire souvenirs de mon malheur, et je GARDE en mon cœur cette TERRIBLE douleur.

Je pleure sur ma LOINTAINE vie, il me faudrait un MIRACLE pour que mon corps, mon cœur se RENDENT et déposent les armes.

Un jour, peut-être !!!

C’est le MYSTERE de l’ÂME humaine…

aba6010e

Bon je sais que je ne suis pas bien gaité dans mon texte mais c’est ce que les mots

attente – mystère – miracle – âme – jour – monotone – muette – lointaine – communs – terrible – sortir – habiller – se rendre –garder et éviter

m’ont inspiré.

J’ai connu cette époque, j’en suis revenue, mais je ne souhaite cela à personne.

ob_203f8a_3f7ae95c

683737f8

Mandrine

Published in: on 26 septembre 2016 at 11 h 06 min  Comments (13)  

La Haine

 

2202815586

Ce poème m’a interpelé et j’ai eu envie de vous le faire partager.

afc75374

Je vous souhaite un bon dimanche, encore bien ensoleillé dans mon grand Nord et je file continuer ma popote de ce midi, repas tout à fait polonais, lapin au jus champignons, choux rouge et klouski, mes enfants ne vont pas rater le rendez vous de ce midi

G-2MHa8cZ0Xbx3qVBvv9hNvZNTA

GROS-BISOUS-VIOLET-ET-FLEURS-981

Mandrine

Published in: on 25 septembre 2016 at 10 h 49 min  Comments (10)  

L’AUTOMNE – A vos plumes chez Arlette

3436796_5e0b0

 Et voilà l’Automne revient …

De belles feuilles, comme des gouttes d’or TOURNOIENT dans les airs et JONCHENT le pied du vieux chêne centenaire, lui faisant un TAPIS doré.

Le CYCLE  des saisons est en route.

Dans le ciel, les canards sauvages entament leur MIGRATION, belle escadrille allant vers des CONTREES plus clémentes.

INSTINCTIVEMENT, les écureuils s’activent et font leurs provisions en vue de l’hiver qui pointe son nez.

FIDELE à lui même, le hérisson se fait un nid douillet pour AFFRONTER le froid et hiberner.

Dans la forêt, des bruits et des cris RETENTISSENT. Tous les animaux s’apprêtent à l’INCONTOURNABLE période de froid qui ne tardera pas à pointer son nez.

En HAUT du vieux chêne, la chouette écoute la DEBANDADE des lapins se poursuivant une dernière fois, profitant des derniers rayons de soleil pour faire des galipettes.

Bientôt le silence se REAPPROPRIERA de la forêt, la vie ralentira et un grand manteau blanc recouvrera la terre FERME.

82535a46

Voilà comme promis, et pourvu que cela dure, j’ai fait l’atelier d’Arlette

sans titre 2

avec les mots :

joncher – affronter – tournoyer – réapproprier – retentir – débandade – tapis – contrée – cycle – migration – instinctivement – fidèle – incontournable – haut – ferme.

J’espère que cela vous plaira

98741615_o

207721chariotsourisbisousautomne

 Mandrine

Published in: on 17 septembre 2016 at 16 h 59 min  Comments (8)  

JACQUOUILLE–Atelier N° 11 chez Ghislaine

M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@250x81

bumfights

OUIlle, Ouille, se plaint la mère Marie à sa fenêtre, mais où est donc passé mon plat de nOUIlles que j’avais mises à refroidir ???

Cinq minutes, cinq minutes pas plus que je les ai déposé là, le temps que je tOUIlle ma sauce en vue de la tambOUIlle de ce midi.

Zut alors, cinq minutes, pas plus !!!

– Oh ! Mère Marie, ne cherchait pas, j’ai vu JacqOUIlle, la fripOUIlle roder dans le village hier, il nous est revenu pour l’hiver, un peu plus rOUIllé que l’année dernière mais égal à lui même, avec ses vêtements sOUIllés et déchirés, il va encore donner la trOUIlle à mes petits.

– Ma chère Zélie, ne soyait pas mauvaise langue, c’est un malheureux, cet andOUIlle, et oui l’hiver approche il revient patrOUIller dans son village, mais quand même mes nOUIlles !!

– Il va encore nous des magOUIlles, vous verrez, Mère Marie, surtout qu’il nous revient pas bien grassOUIllet, le JacquOUIlle. C’est y pas malheureux de glandOUIller ainsi !! Il va encore se trouver dans des embrOUIlles pas possible, où alors un de ces jours de grosses bitures, il va se faire écrabOUIller !!

– Ne vous inquiétez pas Zélie, il y a un Bon Dieu pour lui, il se dépatOUIlle toujours de tout. M’enfin me voilà obligé de changer de menu pour ce midi. Vais faire de la ratatOUIlle. Si mes nOUIlles lui ont rempli un peu l’estomac, grand bien lui fasse, maintenant je me débrOUIllerai autrement pour refroidir les plats. Mais quel andOUIlle, l’aurait pu frapper à la porte, je lui aurais offert en plus une bistOUIlle.

ob_c7a159_32356087-p

voilà je vais essayer d’être plus présente pour les ateliers,

ici il fallait employer le plus de mots contenant

OUI

J’espère que cela vous plaira.

3hwg17m8

GROS-BISOUS-VIOLET-ET-FLEURS-981

Mandrine

Published in: on 16 septembre 2016 at 10 h 31 min  Comments (11)  

En vacances à Toulon

La rade de Toulon vue du Mont Faron et Sanary sur Mer ce matin, maintenant je me calfeutre, je sieste volets fermés, ventilateur à fond, ce soir nous retournons à Sanary, bisous

Published in: on 4 septembre 2016 at 21 h 32 min  Comments (11)  

Les surprises de  » ma mer »

Que fait on quand nous sommes en vacances ??


Nous nous installons sur la plage …


Je bronze …


Nous bronzons …


Ils bronzent

Voilà quelques photos volées  dans la Baie d’Authie, c’est à dire près de Merlimont, à Berk Plage

Bonne soirée

Bisous

Mandrine

Published in: on 8 août 2016 at 22 h 42 min  Comments (9)