Nous voici au mois de Novembre

11-novembre

7eUiQoIFfSv-kJ-byE8HRgEP50Q@623x878

le_dormeur_du_val_poeme1

11novembre21302526391_thumb

4d62b4c9

99379307_o

sroxu88j

 Je vous souhaite un bon mois de Novembre,

nous allons commencer à cocooner, et ma foi cela peut-être aussi un moment chaleureux

novembre2012

51b16b4b

blog-33055-bon-dimanche-220913094817-4122386078

 Mandrine

Published in: on 3 novembre 2016 at 11 h 16 min  Comments (30)  

LESFRE – Musique de film

 Merci à Lili59, qui a enfin trouvé une vidéo avec cette belle musique qui fait partie avec Marguerite des musiques que je préfère.

cette fois-ci je l’incorpore au blog, je ne la perdrai plus.

avec toute mon amitié

bisous de “ma mer”

Christine

Published in: on 22 avril 2013 at 11 h 25 min  Comments (54)  

Nous sommes là …

Published in: on 8 septembre 2011 at 13 h 06 min  Comments (80)  

Petites nouvelles 

Voilà je suis sur mon lit d’hôpital, me suis faite opérée de la cheville droite vendredi en début d’après-midi 

Comme nous sommes le week end, j’ai vu le médecin de garde mais pas celui qui m’a opéré, j’en saurai donc plus demain.

D’après ce que j’ai compris, j’ai un plaque sur la malléole extérieure droite, les ligaments côté gauche de ma cheville (droite) vont se guérir seuls avec le straping.

Pas de plâtre, pas d’attelles car j’ai des points de suture donc je vais avoir droit au pansement

Je sais que je ne dois pas m’appuyer sur mon pied droit pendant 6 semaines.

Demain je rentre chez moi, et voilà je vais être handicapée pour les fêtes 

C’est bête mais un accident est toujours bête et quand j’entends les gémissements dans mon aile d’hôpital, je me dis avoir malgré tout de la chance

Avec toute ma tendresse et mon amitié 

Bonne fin de journée

Bisous

Mandrine 

Published in: on 4 décembre 2016 at 17 h 04 min  Comments (16)  

Oups boum

Juste de petites nouvelles de mon lit d’hôpital, en fin d’après midi je suis sortie sur ma terrasse pour dépendre mon linge, une épingle à linge était à terre, pas vu, j’ai glissé et j’ai senti ma cheville droite de vriller, résultats double fracture de la cheville et opération demain matin

Bisous

Je vous tiendrai informés

Christine

Published in: on 2 décembre 2016 at 0 h 44 min  Comments (17)  

La Fin de la tranquillité–Atelier de Mots n° 18 chez Ghislaine

peenyWqTUn92sA3mJpLBoGaHIvk@500x375

Je suis une petite souris bien contrariée…

J’avais un nid douillet et tranquille chez Mémé Berthe, mais voilà, elle est partie et les soucis arrivent à la chaine.

Mémé n’avait pas d’autres animaux dans la maison, l’ancienne clause le spécifiait, elle avait fait une exception pour moi…

Mais là !!

La nouvelle locataire et son charmant sourire a emménagé avec , devinez quoi ?? Le chat !!!

Mon cœur n’a fait qu’un bond, quand j’ai appris cette nouvelle.

Mais il va falloir que je fasse avec.

Bon, actuellement, tout nouveau, tout beau, il s’intéresse au dehors, je le vois grimper tout en haut du chêne qui se trouve derrière la maison.

Il va malgré tout falloir que je prenne des précautions et garder ma porte close, à moins qu’un jour nous ne devenions ami, amie. Je peux toujours rêver, non !!

Mais ce qui me contrarie le plus, j’ai une âme artiste, avec Mémé, il y avait dans toute la maison de jolies toiles d’araignées, et j’aimais m’en parait lorsque je lui dansait un ballet sur sa musique russe.

La nouvelle locataire, elle, est une fée du logis, plus d’araignées, donc plus de toiles pour me faire un tutu, elle est la reine du balai.

Remarquez je n’ai pas encore fait sa connaissance, elle ne va peut être pas m’aimer autant que Mémé.

Enfin, bref ! je vous le dit, je suis un peu contrariée, j’ai mes habitudes dans cette maison, cela me ferait peine de déménager, et pour où ?? nous sommes en plein hiver …

d12dbeb49f91a2ed0c688bedef4d29ef

voilà ce que les mots :

balai – ballet – bon – bond –chaine – chêne – close – clause

m’ont inspiré.

Je suis un chouia en retard excusez moi

avec toute ma tendresse et mon amitié

c72c8187

ob_fd718f_mdg-236-5476-4

124dbd44

 

 Mandrine

Published in: on 1 décembre 2016 at 10 h 43 min  Comments (10)  

DRÔLE DE VIE – Atelier de mots n°9 chez Fée Capucine

topelement

Je viens de voir un documentaire sur la bataille de la ville d’Alep.

Je viens de finir de lire “ Toute la lumière que nous ne pouvons voir” d’Anthony Doeer.

Ce sont deux choses qui m’ont frappé par leur similitude, la délivrance d’Alep, et la délivrance de Saint Malo en 1944, même combat …

Faire mordre la poussière à l’ennemi, sans prendre en compte les prières des pauvres civils, qui , apeurés, terrés, attendent l”inévitable bombe qui leur tombera sur la tête, espérant dans leur fond intérieur qu’une erreur de tir viendra encore épargner leurs pauvres demeures.

Ils n’arrivent plus à être sereins, la peur au ventre, leur patience est à bout.

Que peuvent ils espérer quand ils voient à chaque détour, ruines et gravats aux sommets escarpés…

Aujourd’hui, comme hier, leurs courages et leurs résignations me surprennent.

Que ferais je à leur place ??

th18AAUCHW

Voilà ce que les mots :

Détour – erreurs – inévitable – serein – patience – prière – mordre – combat – escarpés – courage

m’ont inspiré

j’espère que cela vous plaira…

triste20091030142756

bonne-soiree_121

 Mandrine

Published in: on 28 novembre 2016 at 22 h 04 min  Comments (9)  

La Magie des Mots

dyn003_original_480_480_gif_2513474_e965d66342262aceef7a5f17b5e6204d_thumb3

avec la première phrase de la première page d’un livre, essayer de me broder une histoire.

La phrase est :

“ A l’aube, ils tombent en masse du ciel, passent par dessus les remparts, caracolent au dessous des toits, descendent lentement entre les hautes maisons.”

cette phrase est tirés de:

“Toute la lumière que nous ne pouvons voir “

d’Anthony DOERR

thOK15RZJI

à vos neurones, vous avez jusque la fin du mois c’est à dire le 31 décembre.

avec toute ma tendresse et mon amitié

BON-DIMANCHE-A-TOUS-LIVRE

588dca29

 Mandrine

Published in: on 27 novembre 2016 at 12 h 13 min  Comments (16)  

Récapitulatif de la Magie des Mots

dyn003_original_480_480_gif_2513474_e965d66342262aceef7a5f17b5e6204d_thumb3

 Merci à

Ghislaine

http://ghislaine53.eklablog.com/atelier-de-mandrine-et-de-fee-capucine-a127451796

MiJo

https://mariejo64.wordpress.com/2016/11/14/atelier-chez-mandrine6s-blog/

Arlette (Pélagie)

https://pelagie46.wordpress.com/2016/11/13/la-magie-des-mots-chez-mandrine/

Renée

http://envie2.be/atelier-mandrine-novembre

Mamie Nicole

https://mamienicoleblog.wordpress.com/2016/11/10/%e2%99%a0%e2%99%a0-ateliers-decriture-4-en-1-%e2%99%a0%e2%99%a0/

Assoula

http://chezassoulawarda.canalblog.com/archives/2016/10/24/34468303

Claudie

https://claudielapicarde.wordpress.com/2016/11/07/atelier-dcriture-de-mandrine/

Tite Lili

https://monsecondchezmoi.wordpress.com/2016/11/06/la-magie-des-mots-chez-mandrine/

Merci de votre participation

en espérant n’avoir oublié personne,

je corrigerai car nous ne sommes que le 27 et vous avez jusqu’au 30 novembre …

a-perdre-haleine

La phrase est tirée du roman de

Aga Lesiewicz

“ A perdre Haleine”

c’est un triller haletant, que vous avez beaucoup de mal à quitter avant la fin.

“ Une série de viols dans un parc londonien.

Une séduisant amatrice de footing voit le piège se refermer sur elle …”

un-livre-pour-le-dimanche-300x207

avec toute ma tendresse et mon amitié,

passez une bonne journée

bisous

Mandrine

Published in: on 27 novembre 2016 at 11 h 33 min  Comments (6)  

SON DESTIN–A vos Plumes N°6 chez Arlette

giphy

C’est une drôle d’aventure que je vais vous conter là !

Vous êtes en droit de ne pas y croire …

Une mer houleuse, un temps maussade et une rive de sable blanc.

Voilà le début de l’histoire…

Un jeune homme solitaire, brave le mauvais temps. Son cœur est brisé en tous petits morceaux incollables. Il se sent nauséeux. Voilà, c’est fini, terminé, son grand amour a volé en éclat … Il ne croit plus en rien !! Il n’ est que désespoir.

D’un pas décidé, il s’approche du rivage avec ce besoin impérieux de se glisser dans ces eaux tumultueuses.

Les vagues l’assaillent.

Il frisonne, mais la température ne le rebute pas.

Il continue …

Les yeux fermés, il se laisse engloutir par ces ondes furieuses, un peu anxieux mais presque apaisé.

Tout à coup, il perçoit comme une caresse, une douce étreinte, qui l’arrête.

Les yeux toujours fermés, il se dit que les algues le retiennent.

Mais cette caresse est si légère qu’il est obligé de les ouvrir, sa curiosité est trop forte. Et il la voit onduler autour de lui, belle comme un cœur.

Ses longs cheveux blonds et son regard couleur de mer semblent se jouer de lui, de le retenir, de l’envouter.

Son cœur se met à battre rapidement …

Qui est-elle ??

Un espoir immense s’élève en lui, et si elle était son destin ??

Avec un sourire tendre, il lui prend la main.

Comme par magie, la mer s’apaise et devient douce et chaude. Il continue d’avancer le cœur en paix.

Voilà il sait …

La belle sirène l’invite à une flânerie au cœur de l’océan.

3aacbd1c

voila ce que les mots :

rive – température – aventure – flânerie – se glisser – onduler – frissonner – jouer – s’élever – nauséeux – légère et solitaire

m’ont inspiré.

J’espère que cela vous plaira

avec toute ma tendresse et mon amitié

6acqwxxz

 Mandrine

Published in: on 23 novembre 2016 at 11 h 21 min  Comments (9)  

La Naissance d’une Etoile – Atelier de mots N°8 chez Fée Capucine

methanol-alma-titre-700x405

Ce jour là, dans le vaste ciel, un immense évènement est arrivé, une étoile est née.

Toute petite, mais déjà adulée, dans son nouveau monde et sur la terre.

Elle ne brille pas encore de mille feux, mais promis cela viendra.

Son sillage est encore un peu flou, mais elle est si petite encore …

Plus tard elle deviendra étoile filante, elle le sait …

Sa naissance reste un mystère, mais pas de doute, elle est bien là !!

Dans toute la planète, les objectifs sont braqués sur elle.

D’où vient-elle ?

Qui est-elle ?

Dans ce vaste monde qu’est le firmament, dans le plus profond de la nuit, il se murmure qu’elle est sortie d’un trou, toute petiote, mais déjà belle comme un trésor.

Et voilà, les étoiles naissent et meurent, à l’infini …

Au fait connaissez vous son nom ??

eso1301a

voilà ce que les mots :

mystère – étoile – planète – profond – trésor – feux – sillage –trou – doute et immense

m’ont inspiré

je suis un peu en retard sur mes ateliers, mais comme je rentre en clinique le 5 janvier, je suis par monts et par vaux.

avec toute ma tendresse et mon amitié

dlgzfdgc

b73a234f

 Mandrine

Published in: on 22 novembre 2016 at 11 h 14 min  Comments (11)  

La Vie la Nuit – Pour La Magie des Mots

1_Rivière_13

“ Le crépuscule descend, privant les arbres et l’herbe de couleurs … “

Doucement la nuit s’installe. Un court instant de silence, la nuit prend ses aises et la lune éclaire la prairie endormie …

Endormie ?? mais non elle ne dort pas … Ecoutez, et voue entendrez …

l’envol des chauves souris, doux et silencieux comme un souffle. Il est temps pour elles d’aller quérir leur nourriture.

Près de la mare, un bruit, un plouf, un croa … et tout à coup une chorale infernale, c’est à qui du crapaud et de la reinette  chantera le plus fort.

Cela fait dresser les oreilles du lapin de garenne, sortant de son terrier, toujours à l’affut du danger, il est toujours présent le danger, la nuit.

Son regard croise celui du petit rat, lui aussi vient de quitter son nid douillet dans lequel il a dormi tout le jour, son estomac crie famine.

Quand à Maître Renard, il guette malicieusement et l’un et l’autre, se pourléchant d’avance les babines devant son futur repas qui lui parait bien succulent, ses proies sont bien dodues.

Mais c’est sans compter sur l’imprévu, et dans ce cas, l’imprévu est le cerf et sa horde sortant du sous-bois pour se désaltérer au bord de la mare, faisant fuir, chacun de son côté, le lapin et le petit rat.

Maître Renard , les yeux ébahis, voit son repas se sauver à toutes pattes, tout cela sous l’œil amusé de la chouette.

Et oui, c’est aussi cela la vie, la nuit , dans la prairie…

cerf7

voilà ce que la phrase :

“Le crépuscule descend, privant les arbres et l’herbe de couleurs …”

Cette phrase étant la première phrase de la première page du livre d’Aga Lesiewicz

“ A perdre haleine”

un beau triller haletant, dont je vous donnerai un extrait dans mon récapitulatif.

Avec toute me tendresse et mon amitié

dyn003_original_480_480_gif_2513474_e965d66342262aceef7a5f17b5e6204d_thumb3_thumb.gif

d76bba1d

629470c0

 Mandrine

Published in: on 16 novembre 2016 at 11 h 29 min  Comments (11)  

Les Cancans – Atelier d’écriture chez Ghislaine

208684894

Imaginez vous un petit village comme il y en a encore beaucoup.

Un doux soleil d’été, une petite brise qui fait trembloter les feuilles de l’arbre.

Et sous l’arbre avec un banc de bois, deux vieilles dames, assises, aux aguets de cancans.

Deux bigotes, jamais bien loin de Monsieur le Curé, mais d’une curiosité qui fait parfois protester ce même curé.

Elles papotent toute la sainte journée. Le matin, elles sirotent leur café, le midi le petit verre de Porto, et l’après midi, un thé à la bergamote.

Toutes les deux chiffonnées comme de vieilles pommes, mais encore bien potelées.

Elles ne sont pas impotentes, ni même idiotes, mais elles aiment comploter et médire tout au long du jour. On les voit toujours chuchoter sur l’un ou sur l’autre.

Et l’occasion faisant le larron, elles voient Margote traverser la place du village pour rejoindre son pote de l’été.

C’est une jolie parigote, accorte et souriante, en vacances chez sa tante.

Un bon sujet pour crachoter un peu de venin !!

“ Elle est pâlotte la cocote, mais elle va vite retrouver ses couleurs, voilà Jeannot qui arrive, écoute il sifflote déjà de joie, et je suis sur qu’il ne faudra pas trop l’asticoter pour qu’il aille la bécoter.

“ Ah ! Monsieur le Curé, radotent elles, de notre temps …”

Tout en gardant des mines contrites de bonnes dévotes…

sans-titre

j’avoue humblement que j’ai eu du mal à le démarrer cet atelier là avec des mots comprenant OTE

mais voilà c’est fait

avec toute ma tendresse et mon amitié

images821D1OCF

bisous-roses

 Mandrine

Published in: on 15 novembre 2016 at 19 h 24 min  Comments (12)