Petite blagounette

46ef79856ed2af24d3e98856d52d5d99

Cela se passe dans un cimetière :

Au moment de l’inhumation d’un célèbre cardiologue, de nombreux confrères sont présents.

Pour la circonstance (vu qu’il est cardiologue), l’entrée du caveau a été ornée d’un énorme  cœur de deux mètres de haut, fait avec des fleurs, et le cercueil est placé devant.

Après le sermon et les adieux, le gigantesque cœur s’entrouvre, le cercueil est placé à l’intérieur, puis le cœur se referme.

Tout le monde est silencieux, triste, mais ébloui par cette démonstration très significative.

Soudain un homme éclate de rire.

Son voisin le réprimande d’un air sévère :

– Chut ! Mais qu’est ce qui vous prend de rire comme ça ??

Et l’homme de répondre :

– Je pense à mes obsèques, je suis gynécologue !…

sadvagina1

Bonjour à vous, il y avait bien longtemps que je n’avais pas mis de blagounette sur mon blog, j’ai une pensée pour Ella, qui les adorait.

Si je réussis à mettre un sourire sur vos lèvres, cela voudra dire que j’ai tout bon.

Moral pas au top top, j’espère que cet état de chose ne durera pas longtemps, et que bientôt je verrai le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Ah ! les pensées, on ne peut pas les arrêter.

Je vous souhaite à tous une

Tva1AG_DYU2OFNv7GxRt5ZDNduA@500x500

Avec toute ma tendresse et mon amitié

b6d159eb

Mandrine

Publicités
Published in: on 7 juin 2017 at 9 h 48 min  Comments (10)  

UN PEU D’HUMOUR–Un petit bijou de texte …

12439989

 Les Moines …

Voici l’histoire de l’abbé du Mont Saint Michel …

Au Père Spicace,

Un grand malheur est arrivé à l’abbaye et j’ai la pénible mission de vous en faire part .

Mardi soir, pendant que l’abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l’abbé Quille perdit l’équilibre dans l’escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope.

Les révérends pères, en perdant l’abbé Quille, perdaient leur seul soutien.

Un seul restait joyeux : le Père Fide.

Quand à l’abbé Tise, il n’y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le Saint Plet l’aide à comprendre ce qui c’était passé mais rien n’y fit.

Après l’accident de l’abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l’abbaye.

Ils pensaient ranimer le malheureux, mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.

Le lendemain fut donc célébré l’enterrement. Chacun fut appelé à l’abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. La messe fût dite sur une musique de l’abbé Thoven.

Le Père Ocquet fut chargé du sermon, et comme il n’y avait pas de chaire, il monta sur les épaule du Père Choir.

A la fin de l’homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons, ainsi recueillis, à notre frère africain, l’abbé N’Pé.

Après la messe, une grande discussion s’engagea pour le transport de la bière, l’abbé Canne et l’abbé Trave voulaient passer par les champs. Le Père Clus s’y opposa.

L’abbé Casse en fut enchanté.

Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre.

Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits.

Finalement on décida que, comme à l’accoutumée, l’abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.

Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l’absence du Père Missionnaire, l’abbé Nédiction donna l’absolution.

Le Père Venche et l’abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe.

Celle-ci fût recouverte d’une belle pierre tombale préparé par l’abbé Tonneuse.

Sur le chemin du retour, le spectacle fût déchirant.

Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin.

L’abbé Vitré était lui aussi plein de larmes.

La Mère Cédés, invitait pour l’occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.

A l’arrivée, le Père Sil et l’abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du Saint Doux.

Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun pût se remettre de ses émotions.

moines%20(14)

signe : L’abbé Bici

moine

Mon amie Léone me fit parvenir cette charmante histoire par mail, je l’avais mise de côté en me disant , “il faut que je la partage avec mes Topines “ voilà c’est fait (rire)

Journée calme aujourd’hui, bien que soucis avec ma Tante (95ans), son infirmière me téléphone en disant que depuis une semaine elle la trouve bizarre, se demandant si elle ne serait pas déshydratée, je fais donc appel à son médecin, précisant à la secrétaire que j’aimerais être présente, je donne mon portable etc… ect ..

Le médecin est passé, un remplaçant, bien sûr pas d’appel, et mis à part une diminution de son cachet pour la tension, rien de rien, il n’a jamais vu ma tante, et me voilà avec un problème pas résolu, week-en pas de médecin, ma tante ne veut pas être hospitalisée, il me reste à croiser les doigts jusque Lundi matin, pour râler et redemander le passage d’un vrai médecin.

Suis en colère et fatiguée.

Sinon tout va bien (rire)

6_3

 avec toute ma tendresse et mon amitié

Bisous

Mandrine

Published in: on 19 décembre 2015 at 19 h 33 min  Comments (9)  

UN PEU D’HUMOUR DANS CE MONDE GRIS

!cid_AAB560C8-22CC-4C42-AEFB-59D3C51CA6C5

!cid_67148A46-AC83-4F04-8460-16B4BD18A97C

!cid_BDE701E9-D2C0-438B-B627-446D25DCD244

!cid_A91F2B09-C9A9-4BDA-B1B0-AFC8CCC43173

!cid_32358A29-C4A8-41E7-AFEA-F9250D4FB0BF

!cid_D86A97DC-050D-4579-9873-A4967AD3E341

!cid_6A937C82-989D-4012-A29C-5EEF3676DA7C

!cid_6A135318-C28C-4564-A1CE-455817A7F9CA

p6c0bv72

J’ai voulu finir cette semaine grise par un peu de gaité.

Nous devons retrouver nos sourires et notre joie de vivre, malgré qu’aujourd’hui

3121473147_1_3_f6aIAZ0k

dans mon grand nord

avec toute ma tendresse et mon amitié

o87y8ug0

e62557d3

Mandrine

Published in: on 20 novembre 2015 at 11 h 27 min  Comments (7)  

BLAGOUNETTE

Confessional

Un homme décide après plus de 20 ans, de retourner à confesse.

Il entre dans l’église, se dirige vers le confessionnal,

écarte le rideau, entre, s’assied et découvre, étonné, un minibar bien rempli, une bouteille de champagne rosé dans un seau avec de la glace,

un ravier avec des amandes grillées et des cacahuètes, et un autre bien rempli de “MON CHERI” !!

Enfin, “cerise sur le gâteau”, des photos de Playboy, avec de jolies filles affichées sur la paroi du confessionnal !!

Alors qu’il entend le prêtre s’apprêtant à entrer dans le confessionnal, il lui dit :

– Mon Père, excusez moi, cela fait longtemps que je ne me suis plus confessé, et même que je ne suis entré dans une église, mais dites donc ? ça a pas mal changé … non ??

Et le prêtre de lui répondre :

– Mais sortez de là tout de suite mon fils, vous êtes de mon côté …

026631cf

Pour bien commencer votre semaine, et pour ma part comme j’ai l’esprit préoccupé par maman, avec ses délires, je me dis qu’il vaut mieux commencer ma journée par un éclat de rire que le cœur gros.

b162b356

nq8e1ou3

1471f192

Mandrine

Published in: on 3 août 2015 at 9 h 22 min  Comments (6)  

PETITE BLAGOUNETTE

Il était une fois ….

21489

 Un génie apparait dans une tribu africaine pour exaucer un vœu à tous les habitants du village.

Il fait mettre les habitants en rang d’oignons et leur demande un par un quel vœu ils voudraient  ??

Le 1er : Je voudrais être blanc !

Et le génie le transforme en blanc.

Le 2ème : je voudrais être blanc !

Et le génie le transforme en blanc.

Un gars se trouvant dans le milieu de la queue va se placer discrètement à la fin, en dernier, avec un grand sourire.

Le 3ème : je voudrais être blanc !

Et le génie le transforme en blanc.

Les 10 suivants : je voudrai être blanc !

Le gars du fond commence à rire …

Le 25ème passe : je voudrais être blanc !

Le gars du fond explose de rire …

Le 40ème .. le 50ème : je voudrais être blanc !

Le gars du fond se roule par terre, en se tenant le ventre, mort de rire …

Le 60ème …le 70ème … le 80ème : je voudrais être blanc !

Au fond, il n’en peut plus, il en pleure, il en a mal partout …

Le 90ème … 95ème .. 99ème : je voudrais être blanc !

Quand arrive le bout de la file, le 100ème et dernier de la tribu met bien 15 minutes pour demander son vœu, et dans un accès de fou rire il demande :

Je voudrais qu’ils redeviennent tous noirs …

rire_p10

un petit trait d’humour avant de commencer la journée et finir la semaine…

bonne_19

3b0d950b

Mandrine

Published in: on 31 juillet 2015 at 10 h 40 min  Comments (3)  

BLAGOUNETTE

la_bla10

Un médecin travaillant en Afrique dit un jour à son collaborateur, Mamadou, qu’il est invité à une chasse le lendemain :

– Je ne veux pas fermer la clinique, alors tu t’occuperas des soins courant, les autres tu les fais venir pour le lendemain.

– Ok, Doc ! répond Mamadou.

Le médecin part donc à la chasse et à son retour le lendemain, il demande à son assistant :

– Alors, Mamadou, comment s’est passé ta journée d’hier ?

Et Mamadou de lui expliquer qu’il n’a eu que trois patients sur sa journée.

Le premier avait une migraine et je lui ai donné du DOLIPRANE.

– Très bien, Mamadou, et le deuxième ?

– Le deuxième avait des brulures d’estomac, alors je lui ai donne du MAALOX, Monsieur.

– Bravo, bravo, tu es un vrai pro et le troisième ?

– Ben, j’étais assis derrière mon bureau, quand tout à coup une femme est rentrée comme une furie, elle s’est déshabillée entièrement, elle s’est couchée sur la table d’examen, et elle m’a hurlé :

“ Aidez moi ! Aidez moi ! Cela fait plus de cinq ans que je n’ai pas vu un homme !

Plutôt inquiet, le médecin demande :

– Et alors, qu’est ce que tu as fait, Mamadou ??

– Ben, je lui ai mis des gouttes dans les yeux ….

rire_p10

szYlmIwurJ1r-x2-ouvFDzv8S8I

 à vous, le ciel n’est pas aussi lumineux qu’hier, mais bon …

je ne fais pas à manger, nous allons aller au resto avec ma tante (95ans) puis cet A.M j’irai avec elle voir maman.

aq32ymd2

 Mandrine

Published in: on 6 avril 2015 at 11 h 04 min  Comments (6)  

BLAGOUNETTE pour bien commencer la semaine

Flugzeug-1

Un charter décolle de l’aéroport de Roissy,

Après avoir atteint son altitude de croisière, le commandant s’adresse aux passagers via l’interphone :

– Mesdames, Messieurs, c’est le commandant de bord qui vous parle,

La météo est excellente et nous prévoyons un vol sans incident,

Nous devrions atterrir à New-York à 18h35,

Après le film, je vous conseille de vous détendre et ….

Oh ! Non ! Mon Dieu !!

On entend un bruit sec … et puis plus rien !

Silence de mort à bord de l’avion !

Les passagers se regardent !

Personne ne bouge !

L’avion maintient son cap et son altitude, mais ….

Les hôtesses sourient nerveusement … Mauvais signe !

Après quelques minutes, le Commandant reprend son micro :

– Je tiens à m’excuser pour l’incident de tout à l’heure, mais on a renversé du café brulant sur mon pantalon, vous devriez voir le devant de mon pantalon !!!

C’est rien crie un passager, si tu voyais l’arrière du mien …

325184jo4ipfkv

Commençons la semaine par un sourire,

quelques nouvelles de ma petite famille,

Mon époux a l’air d’accepter son défibrillateur et celui-ci à l’air de l’accepter aussi, quelques problèmes pour stabiliser son diabète et je ne sais pas si toutes les personnes souffrant de ça ont la même réaction, mais je suis toujours entrain de le pister car il a de forte envie d’aliments sucrés, grr…

Quand à mon fils ainé, il a passé des examens et suite aux résultats, il a eu la joie de s’entendre dire qu’il était en rémission. Affaire à suivre mais ouf …

Pour Maman, bon au niveau santé rien de bien nouveau, son cerveau s’efface comme une ardoise magique, mais elle a malgré tout bon pied, bon œil, le médecin n’en revient pas, elle reprend du poile de la bête, c’est dingue … Elle est aussi beaucoup plus apaisée, elle a changé de chambre, pour une chambre bien plus grande avec baie vitrée donnant sur un beau parc et le soleil est présent tout les après midi, elle est contente de son nouvel appartement.

Quand à moi, que dire, je vais, je vais pas, mais j’essaie d’être positive pour mon entourage, quand les pleurs envahissent mon cœur, je me permets de lâcher prise chez mon kiné qui est aussi un ami de longue date.

Voilà vous savez tout pour le moment.

u2ngrkco

bisous11

Mandrine

Published in: on 9 février 2015 at 11 h 54 min  Comments (9)  

BLAGOUNETTE

590179e7

Les deux Francis….

Il y avait dans un village, deux hommes qui s’appelaient Francis.
L’un était prêtre, l’autre chauffeur de taxi.

Le destin voulut que tous deux meurent le même jour.

Ils arrivèrent au ciel et se présentèrent devant le Seigneur.

Francis, le chauffeur de taxi, paru en premier.

Dieu consulta ses registres et lui dit :

– Très bien, mon fils, tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fil d’or et un bâton en platine. Tu peux y aller.

Quand passe l’autre Francis, Dieu lui dit :

– Bien, tu as mérité toi aussi le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et d’un bâton en chêne.

Le prêtre est surpris !!!

-Pardon, Seigneur, mais il doit y avoir une erreur ?? Je suis Francis, le prêtre !

– Oui, mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin.

– Non ! Ce n’est pas possible ! Je connais l’autre Francis, il vivait dans mon village. C’était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours ! Il roulait comme un dingue ! Et il conduisait très mal … Et moi, j’ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse, comment est-il possible qu’on lui donne une tunique en fil d’or et moi celle-ci ??

Et Dieu de lui répondre :

– Non, mon fils, il n’y a aucune erreur, nous faisons maintenant des évaluations et des bilans.

– Comment ? Je ne comprends pas ??

– Oui, oui, nous travaillons au résultat et avec des objectifs, et durant ces dernières vingt cinq années, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s’endormaient.

Mais lui, chaque fois qu’il conduisait, tout le monde priait…

chauffeur-de-taxi

Je viens vous faire un petit coucou avec cette blagounette, j’écoute d’une oreille les infos, et marre de n’entendre que des chose négatives.

Comme d’habitude je vais vous dire que je vais essayer de revenir sur le blog, mais actuellement mes journées font plus que 24 heures, grrr … mais je ne vous oublie pas, je vous lis, j’essaie de répondre le plus possible, s’cusez moi (rire)

761890bonsoir

bisousnounourspetitSonnetteCenterblog

Mandrine

Published in: on 29 janvier 2015 at 20 h 58 min  Comments (9)  

BLAGOUNETTE

590179e7

Monsieur le Curé a besoin d’argent pour sa paroisse, il s’inscrit donc à un jeu télévisé.

Cela surprend un peu, mais l’animateur en a vu d’autre, reçoit le prêtre avec un sourire et commence ses questions.

– Bon la première question vaut mille euros, “ à quoi vous fait penser le chiffre 22 ?

– A l’expression “ 22 v’là les flics ! “

– C’est votre dernier mot ?

– Oui, c’est mon dernier mot.

– Très bonne réponse, Monsieur le Curé, on continue pour cinq mille euros ?

– Oui, bien sûr.

– A quoi vous fait penser le chiffre 33 ?

– A une visite chez le médecin, quand il demande au patient “ dites 33”

– C’est votre dernier mot ?

– Oui, c’est mon dernier mot.

– Encore une bonne réponse, Monsieur le Curé ! Bien ! Alors passons à la question de vingt mille euros. Un peu plus compliqué, à quoi vous fait penser le chiffre 69 ?

Les sourires fleurissent dans le public qui imagine l’embarras du candidat Curé.

Au bout d’un moment, le prêtre semble abandonner et annonce :

– Là, je donne ma langue au chat !!

Tonnerre d’applaudissements venant des spectateurs et félicitations de l’animateur.

– Excellent, Mr le Curé !  Excellent! Par pudeur, vous n’avez pas osé mettre l’expression au féminin, mais tout le monde à compris. Alors, on continue pour cinquante mille euros ?

– Oui !

– Alors là ! Je dois dire que vous avez de la chance, nous sommes dans votre domaine ! La question suivante est : “ Qu’a dit Eve en se voyant pour la première fois dans un miroir ?

Cette fois ci encore, notre brave Curé se creuse la cervelle. Il se récite mentalement toute la Genèse, mais sur ce point précis rien !! Alors il avoue :

– En fait, là, j’ai un trou ….

De nouveau, les applaudissements font trembler le studio d’enregistrement et l’animateur sautille d’excitation.

– Magnifique, mon Père, c’est la bonne réponse. Que fait-on après cet exploit ? On tente les cent mille euros ?

Le Curé ne comprend pas très bien comment il a pu donner la bonne réponse sans la connaitre, mais admet que les voies du Seigneur sont impénétrables, même à la télévision, il décide donc de continuer.

– C’est pour les œuvres de la paroisse, donc je continue !

L’animateur exulte, le public aussi. La tension est à son comble.

– Et qu’a dit Adam en se voyant pour la première fois dans une glace ?

Le pauvre curé qui ne savait pas qu’il y avait un miroir dans le jardin d’Eden, réalise que les questions du jeu sont bien plus difficiles que ce qu’il avait pensé. Il répond donc :

– Oh ! Franchement, je ne croyais pas que cela pouvait être si dur !

La foule est carrément debout et scande :

“ Le million, le million !!”

– Excellentissime ! dit l’animateur, alors testerons nous le million ??

Le Curé n’a toujours pas compris pourquoi on lui a dit qu’il avait bien répondu, mais conclut que c’est Dieu qui l’aide. Du coup, en pensant à tout ce qu’il pourra faite avec un million, il décide de continuer.

L’animateur lui pose donc l’ultime question :

– Alors qu’a dit Adam quand il a su qu’Eve était enceinte ?

Après un très très long silence, catastrophé à l’idée qu’il a tout perdu, le curé a tout de même la force de murmurer :

– Mon Dieu, j’aurais dû me retirer plus tôt !!!

Bingoooooooooooo….

va3iml90_1

7378e07d

je l’ai trouvé trop mignonne, sut était dommage de ne pas partager.

même si pas souvent là, pense à vous.

 68881043

 0a552

  Mandrine

Published in: on 13 décembre 2014 at 22 h 07 min  Comments (8)  

BLAGOUNETTE

jouer_plaisir

 Ce sont deux vieux amis, Marcel et Jojo, 90 ans tous les deux,  amis depuis leur petite enfance.

Jojo est à l’article de la mort, et Marcel lui rend visite tous les jours.

Un jour Marcel dit à Jojo :

– Jojo, toi et moi nous avons aimé le rugby toute notre vie, nous avons joué ensemble chaque dimanche pendant de nombreuses années. J’aimerai que tu me rendes service, quand tu seras au ciel! débrouille toi pour me faire savoir si on joue au rugby là haut …

– Marcel, comme tu es mon meilleur ami, je te rendrai ce service si je le peux.

Ce fut sa dernière phrase avant de quitter ce monde.

Quelques jours plus tard, à minuit, Marcel est réveillé par une lumière blanche aveuglante, il entend un voix qui dit :

-Marcel ! Marcel !!

Marcel s’assoit sur son lit affolé …

– C’est qui ???

– Ben, c’est moi, Jojo !

– C’est pas possible, Jojo vient de mourir !

– Je te dis que c’est moi, Jojo !

– Jojo ! Mais t’es où ??

– Au ciel, pardi, et j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi !

– Vas y, commence par la bonne lui répond Marcel.

– Eh ! bien ! voilà ! La bonne, c’est qu’on joue au rugby au Ciel. Mieux, tous nos vieux copains sont ici aussi ! Encore mieux, on a tous retrouvé notre jeunesse ! La meilleure de toutes, c’est que c’est toujours le printemps, pas de pluie, pas de neige ! Pas d’arbitres non plus (on a du les envoyer ailleurs !) et cerise sur le gâteau, on peut jouer autant que l’on veut, on n’est jamais fatigué !!!

– Mais c’est fantastique tout ça répond Marcel, c’est encore mieux que ce que j’avais espéré !! Mais la mauvaise nouvelle ! c’est quoi ??

– Ben, t’es sur la feuille de match de samedi !!!

d6910431

79r87c50

un petit coucou par ce jour venteux, j’ai cocooné aujourd’hui, j’ai horreur du vent.

49925d06

e586dc65

Mandrine

Published in: on 21 octobre 2014 at 18 h 47 min  Comments (9)