La maison de l’escargot …

f3aacf65f65fc3bd1ed035d93b8b36c4

Il était une fois …

Un pauvre escargot qui souffrait beaucoup à chaque fois qu’il partait en randonnée, car il avait du mal à suivre le rythme de ses compagnons.

La coccinelle était aussi rapide qu’une souris, le mille pattes, avec ses mille pattes, ignorait la fatigue, le scarabée prenait même le temps de faire des escapades vers les fleurs.

Le pauvre petit escargot, lui, peinait, soufflait, transpirait, tout seul et loin derrière, abandonné par les autres qui n’avaient plus la patience de l’attendre.

Quand le petit escargot parvenait enfin à rejoindre le groups, les autres petites bêtes s’étaient déjà bien reposées, avaient bien mangé et après avoir bien joué, avaient préparé le campement et dormaient depuis longtemps. Et, comme il n’y avait plus de place, le petit escargot devait coucher à la belle étoile.

Mais, chaque matin, obstiné, il reprenait la route, espérant toujours rattraper ses amis. Pour ne pas s’ennuyer pendant le parcours, il sifflotait, regardait à droite et à gauche, saluait les petites bêtes qu’il rencontrait.

Un jour qu’il avançait, le nez en l’air pour admirer le vol d’un beau papillon, le petit escargot buta sur une surface cure qui lui fit perdre l’équilibre.

“ ça alors, mais qu’est ce que c’est” se demanda t il ? Car il n’avait jamais vu une chose pareille, ( ce qui est normal puisqu’il s’agissait d’un coquillage perdu par un enfant qui l’avait ramené du bord de mer).

D’un naturel curieux, et comme la chose ne bougeait pas, le petit escargot alla voir de plus près et inspecta l’intérieur attentivement. En y pénétrant, il s’aperçut qu’elle était parfaitement à sa taille et de plus très légère à porter.

“ c’est super !” jubila alors le petit escargot, “ je vais m’en faire une maison !”

Et il se mit en route, le coquillage sur le dos. Quand il arriva au campement, tout le monde dormait déjà mais le lendemain matin, en sortant de son coquillage, le petit escargot remporta un très grand succès et toutes les petites bêtes ressentaient une pointe d’envie.

Ainsi, le petit escargot n’avait plus besoin de se construire une maison chaque nuit, il ne craignait plus ni le grand soleil, ni la pluie, et pouvait faire une sieste quand il le voulait.

Les petites bêtes de la forêt cherchèrent alors toutes une maison à se mettre sur le dos, mais en fin de compte, il n’y en eut que pour l’escargot …

biblidhis_027i01

Aujourd’hui il pleut sans discontinuer, et j’avais aussi envie de me remettre à raconter des contes, je me suis donc de nouveau plongée dans ma boite à malices pour rechercher un conte sur la pluie.

L’histoire du petit escargot était bien d’actualité, en l’écrivant j’ai d’abord pensé à moi qui suis aussi lente qu’un escargot, j’ai pensé à MiJo qui elle doit être une coccinelle, vous vous retrouverez bien dans une de ces petites bêtes (rire)

7943aa6b

ob_457d06_ba0ddbe2

images075ORTLO

Mandrine

Published in: on 18 mars 2017 at 11 h 13 min  Comments (11)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2017/03/18/la-maison-de-lescargot-2/trackback/

RSS feed for comments on this post.

11 commentairesLaisser un commentaire

  1. Elle est très mignonne cette petite histoire.

  2. Un très joli conte Mandrine ! Merci et bonne fin de ce samedi ! Bisous♥

  3. Un beau conte Mandrine, j’espère que tu vas bien…bisous

  4. Très joli conte. Bon week-end. Bises amicales

  5. une belle histoire , un joli conte j’ai bien aimé merci mon amie , je reviens un peu sur les blogs , je ne vois plus le temps passé ! je fatigue , dur dur la vie de mamie , gros bisous et bon week-end Mandrine

    • Oh ! Je connais, je connais (rire) mais ils grandissent vite et après tu es accaparée par d’autres occupations, comme faire le taxi.
      Bonne fin de journee
      Bisous

  6. Un très joli conte que tu nous remet en mémoire merci. je reviens doucement sur les blogs. Bisoussss

    • Je vais moi aussi revenir doucement en recommençant à rechercher des contes que j’avais préparé pour les enfants quand j’allais, avant que maman ne tombe malade, une à deux fois par semaine dans les écoles maternelles à l’heure du conte. J’adorais çela et mon pseudo vient de ces enfants
      Bonne fin de journée
      Bisous

  7. Un très joli conte Mandrine.
    Bises et bon samedi

  8. J’en ai vu plusieurs des escargots hier, ils commencent à manger les feuilles des roses trémières. Je ne les tue pas mais je les envoie dans la pâture d »à côté.
    Il pleut ici aussi donc je fais le loir, je reste dedans, je me suis fait arroser en allant chercher le pain.
    Bon weekend.

  9. merci pour ce joli conte…


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :