LA TRÊVE – Atelier de mots n°11 chez Fée Capucine

 

img_0522Le jour se lève, une vilaine « brume » enveloppe la ville dans une atmosphère sordide.

Les sons sont comme étouffés dans cette cave, la ville s’éveille dans une « fragile » Paix.

Tout est calme pour le moment, mais la peur est  » tenace » dans le cœur de la population.

Un enfant s’éveille dans les bras de sa mère, le visage tout  » froissé  » de la nuit et des privations. Il se blottit encore sur le giron chaud de sa mère, endroit rassurant. Celle-ci le rassure :

-Bientôt, les « nuages » disparaîtrons de notre horizon, nous reconstruirons un autre avenir, plein de soleil et de joie. As-tu faim ? Il me reste un peu de pain.

Le père, lui, s’apprête à sortir, « envers » et contre tout, il lui faut chercher de la nourriture pour sa famille. Dehors, çela à l’air tranquille.

A l’extérieur, l’ « empreinte » de cette guerre absurde est partout. La  » légendaire  » beauté de la cité a disparu. Ruines, il n’y a que ruines. Mais la vie malgré tout ne s’est pas arrêtée, certes pas bien « joyeuse », mais elle continue.

Tout à coup, grondements sourds « suivit » de rafales de mitraillettes.

Le père, surprit s’engouffre dans le trou de la cave!!! N’avaient-ils pas décrété une trêve hier ???

 

img_0521

Voilà ce que les mots : légendaire-suivit-brume-Joyeux-tenace-froissé-nuages-envers-fragile et empreinte m’ont inspiré,

Je suis bouleversée par ce qui se passe dans le fond pas si loin de nous.

IMG_0523.GIF

Avec toute ma tendresse et mon amitié 

IMG_0524.GIF

Mandrine

Publicités
Published in: on 14 décembre 2016 at 13 h 23 min  Comments (13)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2016/12/14/la-treve-atelier-de-mots-n11-chez-fee-capucine/trackback/

RSS feed for comments on this post.

13 commentairesLaisser un commentaire

  1. Excellent commentaire, très réaliste; j’ai vécu un bombardement en juin 1943 (3 ans 1/2).Maman et moi, dans la cave! Les murs ont bougé,et je me rappelle de tout! Les 2 pavillons, à côté du nôtre, ont été rasés. Je suis horrifiée par ce « génocide » à Alep,où nos sommes passés souvent bien accueillis, avec notre dodoche et notre tente, il y a 50 ans!( durant 13 ans).
    De plus, croyant être sauvés l’enfer a recommencé, quelle honte. Toutes les villes, tous les sites fabuleux visités ont été détruits (Palmyre), où vont-ils trouver de l’aide? Alors que les murs ,les barbelés se dressent?
    Il ne suffisait pas que des barbares tuent pour RIEN? Voilà que des chefs de pays se conduisent en tyrans.
    Le monde est » FOU ».
    Bises
    Dan

  2. Un tres beau texte qui reflète bien l’ampleur de la désolation dans ce pays , une guerre qui n’en finit plus et des enfants et familles dévastés par tout ce qu’ils vivent au jour le jour . Je n’arrive plus à regarder les informations sans trembler devant ces images insoutenables .

  3. Quelle horreur, oui, en effet ! Ton texte est tout à fait dans le ton ! Bonme journée ! Bisous♥

  4. Bonsoir Christine! Texte tout à fait d’actualité, hélas. C’est vrai, quel drame de voir ce qui se passe, comme tu dis, pas si loin de chez nous.
    Bonne nuit, grosses bises!

  5. Coucou Mandrine
    Quelle tristesse réalité. Ce nos parents on connu en 39/45 ce sont eux qui le connaissent…Quand je pense qu’on a dit plus jamais ça, c’est terrible de constater que le contraire est bien là !
    Merci Mandrine, un bel hommage.
    bisous

    • Oh ! Je fais souvent la comparaison, et vrai que c’est une tristesse
      Bonne soirée
      Bisous

  6. c’est un conflit dans toute son horreur…bonne soirée

  7. Bravo pour ce texte qui nous rappelle que pas kpin de chez nous des gens souffrent dans l’indifférence de nos nations qui sont ravies de vendre des armes aux tyrans et offrent des légions d’honneur à des hommes qui lapident et tuent sans vergogne. Merci pour cela ma chère Mandrine

  8. Les trêves ne sont jamais respectée les secours médicaux s’en trouve impossible et c’est une tragédies pour les survivants, mais que veulent-ils en fait ces dirigeants qui bombarde à tour de bras? Il me semble que la vraie raison n’est pas très claire….une catastrophe humanitaire! Bisous et BRAVO

  9. C’est une horreur ce confit et ce sont toujours les civils qui trinquent en premier et encore plus les enfants.
    Bonne journée.

  10. une grève si courte- pourquoi si courte ?
    avec ces mots imposés tu as su nous décrire cette guerre où les civils meurent par milliers-
    bisous- bravo-

  11. Une catastrophe pour tous ces gens, c’est bien triste.

  12. bonjour Mandrine
    que cette situation est difficile
    bonne journée
    bisous


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :