LE TEMPS QUI PASSE–A vos plumes chez Arlette

sans titre 2

Lipogramme en O

temps-qui-passe

La vie est ainsi faite, triste et heureuse en même temps,

Le temps passe, les larmes se tarissent, les rires reviennent avec un peu de culpabilité, quand même, mais enfin …

Le temps passé revient mais laisse des images apaisées.

La maladie qui avait envahi l’espace de ma vie a gagné la bataille, et l’âge aussi,

Mes anciens partis, je me sens seule et inutile mais sereine.

Mes habitudes perturbées, j’ai du mal à m’y faire.

Il me faut du temps…

Les heures passent vite,  très vite, mais il me semble être un hamster en cage, je pédale, je pédale, mais je n’avance pas.

Je réapprends à gérer le temps.

6106aeb5

cette citation est bien vrai, mais il faut maintenant que je cherche où donner mon temps, où alors savoir prendre le temps pour moi (rire)

pas facile cet atelier, j’ai tourné, tourné les idées dans ma tête, j’ai failli abandonner, mais non (rire)

Avec toute ma tendresse et mon amitié

89247ea2

 

214558bisou

 Mandrine

Publicités
Published in: on 29 février 2016 at 10 h 52 min  Comments (11)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2016/02/29/le-temps-qui-passea-vos-plumes-chez-arlette/trackback/

RSS feed for comments on this post.

11 commentairesLaisser un commentaire

  1. J’aime beaucoup ton texte car il traduit aussi ce que j’ai ressenti après avoir perdu papa et maman dans la même année . Il m’arrive encore de ressentir l’angoisse du vide et le besoin irrépressible de les voir et de partager encore des émotions . J’ai pensé un moment retourner comme bénévole dans l’association où je travaillais mais mon dos me l’interdit .
    Comme dis Colette prends d’abord du temps pour toi , c’est indispensable .
    Bonne journée
    Bisous

    • Merci, je me sens moins seule, avant j’allais raconter des contes aux enfants de maternelles, mais depuis cinq ans j’ai quitté cette activité, comme j’ai quitté aussi les Resto du cœur , aujourd’hui suis sans rien et envie de rien non plus et de l faut dire que j’ai aussi cinq ans de plus et que mon dos lui aussi a des années de plus, pour le moment je me contente de lire tant et plus, enfin vrai il faut que je prenne du temps
      Bonne nuit
      Bisous à toi

  2. Réussi, ce texte sans la lettre défendue.
    Je ne peux que te souhaiter une bonne continuation, sur ton chemin de vie et d’écriture.
    Amitiés

  3. […] Mandrine […]

  4. Merci Mandrine! Bravo. Tu s bien travaillé. Tes neurones vont se réveiller tout à fait au fur et à mesure des ateliers.
    Le temps arrange les choses, mais il faut le laisser faire son travail de reconstruction. Surtout après deux décès coup sur coup. Mais, tu sais, bien que les années passent, il est des instants encore bien durs à passer. Des coups de cafard subits m’arrivent encore. Grosses bises. Bonne journée!

  5. Coucou,
    C’est un bien joli moment d’écriture empli de douceur, de tristesse, de mélancolie mais aussi et surtout de courage.
    Tu as bien fait d’écrire ses quelque lignes , elles sont si vraies que tu as su trouver les mots exacts pour décrire l’absence et la continuité.
    C’est vrai qu’il faut du temps et petit à petit la vie reprend sa place, différemment.
    Prends du temps mais surtout, ne t’isoles pas car nous sommes là même si ce n’est qu’un petit peu.
    Bisous

  6. Bravo Mandrine ! Tu a parfaitement bien réussi à relever le défi ! Moi, je te conseille de prendre du temps pour toi … du moins, pour le moment !
    Bonne et douce semaine à toi !
    Bisous♥

  7. Il est très beau ton texte…il faut parfois du temps pour s’en remettre et ensuite il faut s’adapter à ce coup du sort et changer toutes nos habitudes, c’est le lot de beaucoup d’entre nous
    Bonne journée

  8. Quand nous avions l’habitude d’aider des malades leur départ c’est un grand vide.
    J’ai mis très longtemps à apprivoiser le vide laissé par ma fille qui m’occupait presque 24H/24, j’étais déboussolée. C’est internet qui m’a aidé à retrouver des repères.
    Bonne semaine.

  9. dans tous les cas c’est joliment écrit ,il faut te donner du « temps » , réapprendre à vivre autrement , c’est dur je le sais , très bien ton atelier d’écriture mon amie , bonne semaine à toi Mandrine bisous du nord encore bien froid ce matin mais si agréable avec ce beau soleil et ce ciel bleu dommage pour le vent frisquet à bientôt

  10. le persone che si amano non ci lasciano mai, capirai col tempo e con una spina nel cuore che in una carezza di sole ritroverai la loro mano
    un bacio


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :