Hommage à ma Tante

2863b675

Sur l’aiguille du temps

(Charlotte Gill, religieuse du Bon Pasteur)

La vie, c’est comme un tricot.

Dieu te donne la laine et les aiguilles

Et il te dit : “ Tricote de ton mieux, une maille à la fois.”

Une maille, c’est une journée, sur l’aiguille du temps.

Après 12 rangées de 30 ou 31 mailles,

Tu as 365 mailles,

En dix ans, 3 650 mailles environ …

Quelques unes sont à l’endroit, d’autre à l’envers …

Il y a des mailles échappées …

Mais on peut les reprendre …

La laine que le bon Dieu nous donne

Pour tricoter notre existence

Est de toutes les couleurs :

Rose comme nos joies, noire comme nos peines,

Grise comme nos doutes, verte comme nos espoirs,

Rouge comme nos amours, bleue comme nos désirs,

Blanche comme notre foi en lui.

Combien de mailles comportera le tricot de ta vie ?

Dieu seul le sait !

Père, donne moi le courage de terminer mon tricot

Afin que tu le trouves digne

De l’exposition éternelle.

a98xgtll

Voilà hier j’enterrais ma Tante, après ma mère jeudi, et ce texte que j’ai lu lui ressemblait car elle avait toujours un tricot à la main.

Dommage, il y a un tricot qu’elle n’a pas fini, c’est un gilet d’un gris doux.

La première maille c’est ma maman qui la faite, et quand elle est partie en EPADH, ma tante m’avait demandé si elle pouvait finir ce gilet.

Il n’a pas été fini, et il restera en l’état, je ne me sens pas ni l’envie ni le courage de terminer leur ouvrage.

7b1b7973

voilà actuellement je suis dans une période de sidération, les larmes ne coulent pas, le cœur est gros, mais les gestes de la vie reviennent et je pense que oui, un jour, je sortirai du tunnel.

jxcssyuu

816304e634599a

G-2MHa8cZ0Xbx3qVBvv9hNvZNTA

Mandrine

Published in: on 2 février 2016 at 10 h 46 min  Comments (16)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2016/02/02/hommage-ma-tante/trackback/

RSS feed for comments on this post.

16 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bonjour Mandrine! Comment vas tu?
    Je suis heureuse que tu répondes « présente ». On verra bien ce que çà donnera. Ca nous passera le temps, et c’est déjà quelque chose. Grosses bises

  2. Bonsoir Christine;
    J’ai pensé à toi à ce douloureux moment passé avec le départ de ta Maman déjà et celui de ta tante qui se sont donné rendez-vous vers un monde meilleur pour elles deux, je sais ta souffrance tu sais perdre ses parents et comme une déchirure du cœur, mais ce qui doit te consoler c’est que maintenant elle repose en paix près de son amour qui l’aura quitté si tot, je te renouvelle mes sincères condoléances et que la vie te donne désarmé un peu de bon temps pour vivre pleinement ta vie avec ton mari et les enfants bisou Christine passe un bon Dimanche ;

  3. Je découvre à l’instant, le départ de ta tante, et ce bel hommage à ta maman auquel j’ai répondu.
    Quel beau texte pour ta tante ! Il est magnifique. La vie il est vrai est un tricot. Qu’importe si le sien ne se termine pas, cela reste là en souvenir de tous ceux qu’elle a tricotés pour elle-même, la famille les autres. Je suis triste pour toi, car tu avais beaucoup investi pour elles deux. Et tout ceci avec ton cœur comme tu es.
    Une autre page qui se tourne. Je suppose que tu dois ressentir un grand bouleversement dans ton quotidien et de ce vide dans la vie de tous les jours. Se réorganiser et retrouver ses marques. Cela viendra petit à petit. Tu as tes proches, tes enfants qui sont là, tu es bien entourée. Courage Christine.
    Je t’embrasse affectueusement.
    Geneviève

  4. Kikou Mamie mandrine ,

    très beau texte pour fin de vie et souvenir , maintenant , elles sont au ciel et peut-être le tricot pour les anges ,
    bisou amie et maintenant repos pour vous car beaucoup de faire ses derniers jours ,

  5. elles sont parties presque en même temps ! c’est fou la destinée …quel grand vide tu dois ressentir , après tant de temps passé auprès d’elles je comprends la grande tristesse qui doit t’envahir en ce moment ! une belle pensée pour toi ! bisous CHRISTINE

  6. Bonsoir Mamie Mandrine je suis ému en lisant ce texte pour ta chère tante comme tu as faits pour ta maman avec courage avec amour, et il en faut pour assumer cela nous avons tous un fil fragile parfois résiste parfois casse avant son usure, je pense que la laine aura été bien utilisé pendant toutes ses années de vie, alors normal que le fil casse, mais ce gilet le garder comme une œuvre inachevé l’œuvre de deux merveilleuses femmes qui ont tissé a elle deux des grands souvenir big bisou mamie mandrine maintenant il faudra te reconstruire pour que ce fil tienne encore comme tes chères disparues de nombreuses années encore ❤

  7. Un très beau texte Mandrine , c’est une belle métaphore la laine et le tricot .
    Apres toutes ces épreuves je comprends ton état .
    Je suis de tout coeur avec toi
    Bisous

  8. Quel bel hommage Mandrine ! Oui, je comprends, que cet ouvrage restera inachevé et je comprends aussi dans quel état tu peux être.
    C’est une page à tourner et cela sera fera au fil des jours, des mois, des années. Bon courage !
    Bonne poursuite de ce mardi,
    Gros bisous♥

    • … lis : cela se fer au fil … bien entendu …

      • … décidément … cela se fera …

  9. Je pense à toi Mandrine !!! Bisous de ❤

  10. Comme c’est bien dit…
    En union de prière avec toi et les tiens
    Te fais de gros bisous
    Sourire endeuillé

  11. Il va te falloir du temps pour reprendre tous tes repères, tu passais tellement de temps auprès de ces deux femmes que tu aimais.
    Ça va aller de mieux en mieux et quand il fera beau tu pourras revenir voir ta « mer » sans avoir peur de les laisser seules.
    Bises

  12. c’est qu’il en faut du courage

  13. quel superbe hommage pour ta tante ! que d’épreuves tu subis en ce moment ma pauvre amie , comme celà doit être accablant ! je me joins à ta douleur et je te souhaite bon courage , oui la vie est un long fil dont on ne sait pas à quel moment il se termine ! bisous mon amie

  14. Bonjour Mandrine
    c’est un très bel hommage à ta tante
    c’est vrai que la vie ne tient qu’à un fil et il vient un jour où celui-çi se casse.

    Elles ne seront peut être pas des étoiles
    mais des ouvertures dans le ciel
    d’où l’amour de nos chers disparus
    se déverse et nous illumine
    pour nous faire savoir
    qu’ils sont heureux.

    Courage Christine

    En pensées avec toi
    bisous
    LILI


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :