Derniers adieux 


Notre maman a toujours vécu à Dechy,

Tout d’abord, à la Croix de Pierre avec ses parents, ses sœurs et son frère.

À 14 ans, elle part sur Douai « en service » dans de grandes maisons où elle travaille dur, mais apprend beaucoup.

Pendant les bombardements de Douai, elle sauve les enfants de la famille qu’elle servait, juste avant l’effondrement de leur maison.

A 22 ans, elle se marie avec notre père Stephan de retour après 18 mois de déportation à Buchenwald.

A 31 ans, notre père, malade depuis son retour d’Allemagne, décéde, laissant notre mère sans ressources avec deux filles de 5 et 3 ans.

Sa vie n’est pas facile et pour subvenir à nos besoins fait des ménages un peu partout. Puis chez Madame Daniau, institutrice à Dechy, dont elle élève les deux enfants pendant plusieurs années.

Nous logeons alors dans une triste maison dans une courée de la rue Carnot, mais grâce à l’aide de nos grands parents, et la solidarité des voisins, nous ne sommes jamais seules.

Et notre maison est devenue agréable.

A la naissance de Frédéric, son 1 er petit fils, elle devient nounou chez moi où elle viendra chaque jour de la semaine pour élever mes 3 enfants. Et elle passe le week-end chez ma sœur où elle est toujours très active et s’occupe aussi des 4 autres petits enfants.

Enfin la retraite, elle déménage rue Foveau et pratique de nombreuses activités, club du 3ème âge, repas, voyages avec ses copines, ou simplement après midi tricot et lecture grâce à la bibliothèque municipale.

Et promenade tous les jours dans Dechy et les environs. Tous les commerçants la connaissaient.

Et quelque soit l’heure de nos visites, sa cuisine résonnait de musiques polonaises entraînantes.

Après son 2ème AVC, il nous faut la placer à Lallaing, où elle est bien entourée par la famille et par l’ensemble du personnel de la maison de retraite.

Malgré les difficultés de sa vie, elle avait un optimisme à toute épreuve et disait souvent :

 » j’ai de la chance, j’ai une belle vie »

 

Voilà la journée s’achève, j’ai voulu vous faire partager le texte que j’ai lu pour présenter maman à l’assistance, cela résume sa vie bien remplie.

Ma sœur et moi nous avons pleuré et ri, et nous sommes tous les deux heureuses de l’hommage qui a été rendu à notre maman, étonnées même de voir autant de monde dans l’église, elle avait quittee Dechy et sa vie active depuis 2 ans et demi.

Le petit buffet que nous avons fait chez moi après a été aussi l’occasion d’être réunis en pensée avec elle, pas d’enterrement triste nous avait elle dit, son souhait a été exaucé.

Bonne soirée à vous

Merci d’être toujours aussi présentes

Bisous

Mandrine

Publicités
Published in: on 28 janvier 2016 at 22 h 00 min  Comments (18)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2016/01/28/derniers-adieux/trackback/

RSS feed for comments on this post.

18 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bonsoir Christine,
    Quel bel hommage à ta maman et tout ce que je viens de lire. Une femme bien courageuse et vaillante 🙂
    Elle est bien où elle se trouve, et il est vrai qu’elle a eu comme elle a dit une belle vie. Très entourée par ses enfants, voisins, amis. Ce sont ces souvenirs là qui te porteront en avant.
    La tristesse ne part pas, elle restera encore trop vive. Et puis avec le temps, les souvenirs doux remplaceront la perte. Je viens de lire que tu as aussi perdu ta tante.
    Je vais de ce pas sur cet autre article. Merci pour ton partage. Merci pour tout ce que tu mets en échange. Merci pour ta gentillesse et ton amitié de tout coeur.
    Je t’embrasse affectueusement.
    Geneviève

  2. Bonsoir Mandrine!
    Venant aux nouvelles, j’apprends que ta Maman est partie. Que te dire qui n’a pas déjà été dit? Tu, enfin toi et ta famille l’avez gâtée jusqu’au bout. Tu sais, il est un moment où tous les efforts deviennent vains. Mais, le temps et la maladie ont leur œuvre, et nous devons nous incliner. Crois en ma sincère amitié et tous mes pensées les plus tendres. A bientôt.

    • Merci Arlette, ce fut des jours pénibles, en plus de maman, ma tante de 95 ans que je suivais aussi, est partie 4 jours après, elles ont vécu comme voisines pendant des lustres se voyaient tous les jours, quand maman était en EPADH, ma tante allait la voir avec moi, bref elles ne se sont pas quittées, elles sont parties ensemble, le jeudi j’enterrais maman et le lundi ma tante, comble de l’ironie elles sont voisines aussi au cimetiere quand j’irai voir l’une je verrai aussi l’autre,
      Ici suis et dans le vidage de la maison de ma tante qui appartient aux houillères et dans la paperasserie administrative pour elles deux.
      Bonne soirée à toi
      Bisous

  3. Mille pensées Mamie Mandrine
    big bisou

  4. Bonjour Christine , j’ai su hier par mon fils le décès de ta maman et celui de ta tante dont tu t’occupais bien, les voilà vers un autre destin celui de la libération, du corps, le chagrin que tu ressens plus les témoignages en ses deux articles que je viens de lire t’apporte certainement un peu de consolation sans toutefois t’apaiser car ce sera long, mais sois certaines que là où elles sont c’est le bonheur, sincères condoléances en retard et m’en excusent mais là où je suis le décalage sommes déjà le soir, et internet beaucoup sollicité en ce lieu l’ile mal desservie, je t’embrasse avec toute ma tendresse d’amie ,bon courage Christine ,

    • Merci de cette pensée, aujourd’hui je suis comme anesthésiée, lundi AM c’est l’enterrement de ma tante et après je vais apprendre à apprivoiser le temps qui va mettre donné avec 5 ans d’occupation de mes anciens, vrai ça va me faire drôle,
      Profites bien de ton repos
      Bisous

  5. Elle aura eu une vie bien difficile mais ô combien courageuse, comme la fin de sa vie entourée des siens qu’elle aimait, beau discourt pour ce départ, et aussi le rassemblement de la famille pour un dernier hommage était sublime, qu’elle repose en paix maintenant big bisou mamie Mandrine j’ai eu maman au téléphone ce soir je lui es dit pour ta maman ❤

  6. C’était une grande dame, de celles dont on a envie un jour de croiser le chemin., juste pour croiser son regard ou son sourire.
    Maintenant elle est au ciel et repose en paix.
    Bisous

  7. Elle a eu une vie très dure , mais elle trouvait qu’elle avait eu une vie heureuse ! combien devrait en dire autant , au lieu de se plaindre ….la vie dans les mines n’était pas toute rose , ma maman était elle aussi en  » service » à douze ans elle travaillait , ce serait impensable maintenant ! et pourtant nos mamans ont appris la vie plus vite que ces jeunes de maintenant ! Tu peux être fière de ta maman elle a été merveilleuse pour vous et vos enfants ! bisous CHRISTINE

  8. Bonjour Christine
    Tu peux être fière de ta maman
    Vous n’avez pas eu une vie facile mais elle vous aimait et ça ..ça vaut tout l’or du monde . Elle sera toujours sans votre coeur,
    Pensées pour vous « la famille »
    D’où elle est elle veillera sur vous avec votre père
    Bisous et excellete fin de semaine
    LILI

  9. maintenant il faut faire face à ce départ et elle a eu de belles paroles

  10. De tout coeur avec toi , une maman qui a eu une vie bien remplie et dont tu peux être fière . Tu lui as fait un bel hommage .
    Bisous

  11. qu’elle repose en paix ta maman ,elle l’a bien mérité , très belle hommage ,bisous mon amie bonne fin de semaine

  12. Bisous Manderine et courage.

  13. C’était une bonne maman ! Tu peux en être très fière, en effet, Mandrine !
    Gros bisous♥

  14. tendresse christine

  15. Bisous Mandrine ! Je comprends très bien que tu sois fière de tes parents !!! Bien à toi !

  16. xx


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :