La légende du Chrysanthème

c7ced6cf

 Il était une fois au Japon, un jardinier amoureux.

Sa belle était coquette, elle avait de nombreux soupirants, et il redoutait de la perdre.

Souvent dans son jardin, tout en soignant ses fleurs, il interrogeait le ciel :

– Combien de temps ma bien aimée me sera-t-elle fidèle ? Pourrais je la garder toujours ?

Bien sûr, le ciel ne lui répondait pas et quand il voyait sa fiancée si belle, souriant à tous ceux qui la courtisaient, son pauvre cœur était malade.

Comment lui, modeste homme de la terre, pouvait-il espérer garder pour lui tout seul cette fleur ravissante dont la vue  charmait les princes ?

La jeune fille, entourée de ses admirateurs, ne semblait pourtant ne voir que lui.

Pour lui, ses yeux étaient plus doux, son sourire plus tendre.

Pour lui, elle chantait ses plus belles chansons.

– Oui, mais pour combien de temps ? se demandait le jardinier.

Elle si belle, je suis pauvre et modeste. Un jour, c’est certain, un de ces princes me la prendra.

Pour l’instant la belle lui gardait sa préférence.

– Combien de temps ? Combien de temps ? demandait-il aux fleurs. Combien de temps ? demandait-il aux arbres.

Combien de temps ? rosée du matin.

Combien de temps ? ombre du soir.

Ni l’herbe, ni les fleurs, ni les arbres, ni les escargots, ni les coccinelles, ni les vers de terre, ni les légumes, ni les hérissons, jamais aucun des hôtes de son jardin ne lui répondait.

Un jour, qu’avec angoisse, il interrogeait les marguerites, une larme tomba sur une des fleurs, et …

… un génie sortit d’une corole, tout habillé de jaune, avec un large col blanc.

– Pourquoi ces larmes ? Gentil jardinier, qui d’entre nous t’a fait du chagrin ?

– Personne, jamais personne dans ce jardin ne m’a fait de peine, c’est vous au contraire qui me consolez.

– Pourquoi, gentil jardinier, as tu besoin d’être consolé ?

– C’est ma fiancée, Génie des marguerites, elle est si belle et moi si pauvre ! Un pauvre petit rien du tout et je voudrais tant qu’elle m’aime toujours !

– Toujours ? Je ne sais pas dit le génie en montrant une fleur, mais je te promets l’amour de ta belle pour autant d’années que cette corole a de pétales.

Le jardinier cueillit une fleur, compta les pétales et hocha la tête.

Puis il prit à son revers, une longue épingle, et effilocha la corole.

Elle eut bientôt tant de pétales qu’il devint impossible de les compter.

Ainsi est né le chrysanthème …

Et n’oubliez pas que le chrysanthème est une fleur d’amour …

915601chrysantheme_fleurs

Nous sommes à 15 jours de la Toussaint, je me démène déjà pour chercher les plus beaux chrysanthèmes qui iront embellir la tombe de ceux que j’aime.

Cette période est paradoxale pour moi, d’un côté j’adore la préparation et la décoration, de l’autre mon cœur est triste, enfin c’est aussi ça la vie.

je vous souhaite une bonne semaine.

24831490

cf6ff8d6

Mandrine

Publicités
Published in: on 19 octobre 2015 at 10 h 55 min  Comments (10)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2015/10/19/la-legende-du-chrysantheme/trackback/

RSS feed for comments on this post.

10 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bonsoir Mandrine! Hou, dur de se mettre au portable, surtout que samedi, tout a « buggué ». ce matin, il a été dépanné avec bien du mal. Mais, pour l’instant ça marche. Jolie légende des chrysanthèmes. Bises et bonne soirée

  2. Bonsoir Mamie Mandrine

    un beau billet je suis à répondre aux commentaires cela faisait

    un moment pas circuler sur la toile vacance et retour surbooké

    plus de temps, mais ce soir un petit tour chez mes meilleures amis

    big bisou j’espère que la santé est bonne

    bonne fin de semaine moi j’attends week-end avec impatience o!!

  3. Superbe conte , c’est vrai qu’on a trop tendance à voir les chrysanthèmes comme fleurs pour les disparus , mais ce sont de magnifiques fleurs qui peuvent aussi égayer un intérieur .
    Je suis un peu comme toi concernant cette période d’une part parceque ma fille est née un premier novembre d’autre part pour la perte récente de mes parents .
    Bonne soirée
    Bisous

  4. une belle histoire

  5. J’♥ beaucoup ce conte, Mandrine ! Oui, évocation des trépassés, mais qui sont toujours avec nous dans notre ♥ !
    Bonne poursuite de ce lundi et agréable semaine également !
    Bisous♥

  6. Ce sont des très belles fleurs, j’aime bien aussi l’odeur.
    Je vais bientôt penser à en acheter, d’habitude je les mets toujours au 1er novembre mais ils risquent de geler plus rapidement.
    Bonne journée.

  7. Bonjour Mandrine et bonne semaine,
    Quel joli conte, je me demandais comment tu allais le terminer. Et ma foi, ces chrysanthèmes sont un joli choix. Il y en a de si beaux, pas comme dans le passé. De nouvelles variétés que nous pouvons même mettre chez nous à la maison, tant les fleurs en sont belles.
    Sur la tombe des parents de mon mari, j’en mettais des belles blanches et jaunes pour penser au soleil qu’ils avaient apporté tous les deux dans mon cœur.
    De gros bisous
    Geneviève

  8. Bonjour chère amie
    Comme c’est beau
    j’adore
    c’est vrai que c’est une très belle fleur
    elle est la reine le jour de la toussaint car c’est la fleur de saison
    bonne semaine
    bisous
    LILI

    PS: j’ai rencontré mon Dr traitant ce matin il dit comme moi, d’attendre et quand je ne supporterai plus il me dit d’en revoir un autre par sécurité en attendant il n’a pas voulu me donner pour le moment des patch de morphine il m’a prescrit des Oxy Contin 10 mg un le matin un le soir ?? on verra si ils font de l’effet ?? sinon il me les prescrira mais alors c’est pour tout le temps pas par intermittence comme j’avais pensé pour ne pas trop m’accoutumer.

    • Il fait faire confiance en son médecin, et le traitement qu’il t’a prescrit je l’ai prise pendant quelques temps, je suis passée aux patchs plus tard car les douleurs permanentes me rendaient dingue, et oui la morphine c’est en continue et vrai tu finis par être adict mai bon, pour moi cela me permet de vivre à peu près normalement
      Bon courage pour la suite
      Bonne nuit
      Bisous

  9. Mandrine Un bien joli conte et pour moi une jolie façon de regarder dorénavant les chrisanthèmes. Jolie aussi ta présentation. Bonne journée. Amitiés.


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :