L’ETOILE DES MERS ET L’;HIPPOCAMPE

1350975586_72793

Il était une fois …

Dans la forêt de l’Océan, une étoile de mer plus belle que les autres.

Elle était sans le savoir une fée dans le vaste Océan, elle avait des pouvoirs, mais se contentait de nager doucement parmi ses compagnes et les milliers de coquillages, dans la forêt d’algues et de rochers.

Elle aimait voguer doucement, en attendant la marée montant qui la porterait jusqu’aux iles.

Personne ne la regardait, personne ne l’aimait, elle n’avait pas d’amis.

Le soir elle allait se cacher dans un buisson d’algues er pleurait amèrement de solitude.

Elle se sentait si petite, si infime dans ce vaste Océan.

Un matin, un cheval de mer, que l’on nomme aussi hippocampe, se présenta tout frétillant :

– Bonjour petite étoile !

Petite étoile ne répondit pas, trop intimidée. Puis comme elle vit ce petit hippocampe qui la regardait gentiment, elle finit par dire :

– Bonjour, cheval de mer, que fais tu de si bon matin ??

– Je cherche les fées et les génies de la mer pour m’aider à sauver les bateaux en perdition !

– En perdition !? s’écria la petite étoile inquiète et étonnée.

– Ne sais tu pas qu’ils sont nombreux dit l’hippocampe. Ils viennent des mers de Chine et du grand Pacifique, des côtes d’Afrique et de l’Océan Indien, si profondes, nous pourrions en sauver quelques uns ?

– Mais comment faire ? demande l’étoile de mer, et puis je ne suis pas une fée !

– Je t’ai vue, hier soir, voguant vers ton refuge, tu étais toute auréolée de pouvoirs dans un sillon de paillettes dorées. Ce sont des signes qui ne trompent pas lui dit l’hippocampe sûr de lui.

Petite Etoile le regarda, les yeux pleins de surprise, puis lui dit confiante :

– Ecoute, si ce que tu dis est vrai, je veux bien essayer. Allons chercher les autres fées et génies de l’Océan.

Elle suivit l’hippocampe à travers la forêt océane.

Soudain, il se produisit un terrible phénomène, une gigantesque tempête envahit l’Océan.

Des vagues énormes se levèrent et emportèrent avec elles tous les êtres marins.

Petite étoile était perdue, emportée par la grande tempête.

Elle ne savait plus où  était son nouvel ami, et ne pouvait plus se raccrocher à rien, les rochers étaient renversés.

Elle se cru perdue, anéantie et perdit conscience.

Quand elle se réveilla,

 elle était étalée sur une immense plage, assoiffée, déshydratée, et elle sentit son cœur battre au ralenti.

Autour d’elle, des milliers d’étoiles de mer et de coquillages étaient dans la même situation qu’elle, près à mourir …

Dommage ! Elle qui était prête à sauver les bateaux en perdition, elle qui avait trouvé enfin un ami !

Elle pleura, mais tressaillit en entendant la voix joyeuse d’une petite fille :

– Oh ! regarde Papa, comme elle est belle cette étoile de mer ? pleine de paillettes d’or ! Je vais la remettre à l’eau !

–  Ne vois tu pas qu’elles sont des milliers à mourir tes étoiles de mer ? lui dit son papa, quelle différence cela fera si tu en sauves une ?

Sans répondre, la petite fille prit délicatement Petite Etoile dans sa main et couru vers la mer. Elle la déposa au bord de l’eau où l’écume vint doucement caresser notre étoile qui très vite fut emportée par une vague légère, tiède et parfumée d’iode revigorante.

Petite Etoile se sentit renaitre et fit un signe amical à la petite fille  qui souriant :

– Regarde papa ! criait elle, pour celle là ça fait une différence !

L’enfant joyeuse couru le long du rivage heureuse d’avoir pu sauver une étoile plus belle que les autres.

Elle s’arrêta soudain …

Oh ! un hippocampe ! Lui aussi je vais le sauver en le remettant à la mer …

Le reste de l’histoire fait partit de votre imagination.

616580

je vous souhaite une bonne journée, il va encore faire bien chaud dans mon grand Nord, mais je ne me plains pas car dans certaines régions de France j’ai des copinettes qui doivent souffrir plus que moi.

J’attends le 10 avec impatience, dernier RdV avant le fin du mois, ma sœur rentre le 11, et moi je vais m’évader au bord de “ma mer”.

Et le 21, la maladie nous rattrapera, Fredo va aller passer une journée à Lens, pour un bilan complet pour savoir si son lymphome dort toujours, le 21 mon cher époux à RdV avec son ophtalmo et je croise les doigts pour qu’il ai un répit de 3 mois pour ses yeux et le 25 me fille rentre en Clinique pour l’ablation de sa vésicule.

Bon tout cela n’est pas trop grave.

Maman, ben elle part dans son monde de plus en plus, hier j’ai réussit à capter son attention, aujourd’hui je ne sais pas, on verra.

etoile

a8e5bee2

Mandrine

Publicités
Published in: on 6 août 2015 at 10 h 47 min  Comments (3)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2015/08/06/letoile-des-mers-et-lhippocampe/trackback/

RSS feed for comments on this post.

3 commentairesLaisser un commentaire

  1. une belle histoire et bon courage avec tous tes malades

  2. J’adore cette étoile de mer et son hippocampe Mandrine ! Ils vont pouvoir continuer la poursuite de leur projet … super ! Quand au reste, hein, mais à part ça, tout va très bien … c’est beaucoup en même temps … bonne chance à vous tous et du bon temps bientôt à ta mer !
    Bonne fin d’après-midi et douce soirée … bisous♥.

  3. C’est contre nature mais je crois que je vais marier l’étoile de mer avec l’hippocampe pour finir l’histoire.
    Pour les soucis de santé vous les cumulez chez vous aussi, ici ça se maintient, je vois le cardiologue le 1er septembre pour une écho de contrôle et le chirurgien en octobre, il faudra bientôt un abonnement.
    Bises


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :