Maman disparait !!!

mémoire

Maman est malade.

Ella a cette maladie indéfinissable.

Cette chose qui se métamorphose selon les jours, les heures, les minutes.

Aujourd’hui, Maman va bien.

Demain, elle ira peut-être mieux.

Et les jours d’après, on verra bien !

Mais on le sait, Maman est joyeuse.

qvgyz9k9

Maman est malade, et nous aussi.

Maman rit, je pleure.

Mais Maman oublie.

Tout, rien, on ne sait pas.

Elle a oublié partiellement,

Puis définitivement.

Et ça revient, et ça repart.

qvgyz9k9

Lundi, elle se souvient, elle est heureuse.

Mardi, elle oublie, elle est heureuse.

Mercredi, on verra bien !

Mais on le sait, Maman disparait.

Son esprit s’évapore,

Jour après jour, Heure après heure, Minute après minute.

Mais Maman est là, vivante !

qvgyz9k9

Lundi, je vais voir Maman.

Mardi, une Dame,

Mercredi, je verrai bien …

Maman a un cœur , il bat.

Maman se souvient, je suis sa fille.

La Dame a un cœur, il bat.

Je n’existe pas.

Et Mercredi, on verra bien …

qvgyz9k9

J’ai peur de ce jour où Maman m’oubliera.

J’ai peur de la Dame Alzheimer …

main-iStock_000003595079Small

Hier après midi pour la première fois Maman ne m’a pas reconnu, et j’avoue que le coup fut rude pour moi.

Le temps passe et sa mémoire s’efface, je me demande comment cela sera quand il n’y aura plus rien sur l’ardoise.

J’avais besoin de l’exprimer par des mots….

1203070207061446059544721

1a43d0b1

677f4777

 Mandrine

Publicités
Published in: on 11 avril 2015 at 11 h 54 min  Comments (17)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2015/04/11/maman-disparait/trackback/

RSS feed for comments on this post.

17 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bonjour amie Mamie Mandrine, moi excuse pas de venir beaucoup lire les pages, moi était en France puis après retour chez moi beaucoup le travail, vous tristesses pour votre maman, et elle encore là pas pleurer elle vivre comme sur nuage, ma grand-mère de même plusieurs années mais pas malade du corps elle vivait 89 ans puis partie comme la colombe qui envole, bisou amie bon le week-end, moi travaille demain ,

  2. bonsoir Mandrine
    beau texte mais combien triste
    j’ai connu cela avec ma grand-mère

    elle ne reconnaissait pas sa fille qui elle s’est choquée du coup elle n’a pas accepté que sa mère lui dise je n’ai pas de fille moi
    alors que moi elle m’en tjrs reconnue jusqu’au bout
    mais cette maladie est difficile à vivre pour la famille eux ne s’en rendent pas compte ils sont dans leur monde
    courage Christine
    bisous et bon dimanche
    lili

  3. Tu as raison de poser des mots sur ce mal être. C’est une maladie difficile et tu as très bien exprimé tous tes sentiments.
    Mais une chose est certaine c’est que quoiqu’il se passe tu es avec elle et même si elle oublie, l’essentiel c’est que tu lui tiennes la main .
    Courage et gros bisous

  4. Bonsoir Mamie Mandrine, je suis à éplucher mes mails, car une semaine sans trop voir, le temps passe si vite et Gutta est en vol pour chez elle, arrivera dans 6 heures maintenant déjà 3 heures presque, partit alors il y a cette phrase qui me fait venir voir avec une apprehention pour ta maman , je sais que cela t’angoisse comment en serait-il autrement, ton texte avec beaucoup d’émotion tu as dû écrire, car le lire me met le bourdon, déjà aujourd’hui c’était l’anniversaire de mon frère disparu en mer, le départ de ma chérie, vraiment une mauvaise journée, tout doit s’assumer dans la vie le bon le mauvais et continuer de vivre au mieux big bisou chère amie, bon courage

  5. Ah ! Pas facile à vivre, en effet, Mandrine que ces moments ! Quelle maladie, que celle-là !!! C’est tellement bien exprimé, ce que tu écris là ! Tu fais bien de partager avec nous ! De tout cœur avec toi !
    Bon courage … je sais que tu l’as !
    Douce soirée, bon week-end et gros bisous♥

  6. De tout cœur auprès de toi, ce sont des moments vraiment pénibles .L’écriture soulage mais il te faut puiser dans des réserves de courage pour affronter cette dure réalité.
    Big Bisous

  7. Je pense que c’est ce que les accompagnants des malades de cette saleté de maladie craignent le plus, le moment où ils ne sont plus reconnus.
    Rassure toi en pensant qu’elle est heureuse puisque inconsciente de toutes ces misères qu’elle subit.
    Bisess

  8. L’écriture soulage un rien! Tes mots exprimés m’ont serré la gorge . Surtout, ne pas laisser ces personnes, souffrant de cette terrible maladie, seules. Même si elle ne reconnaissent plus personnes, Elles ont besoin de tenir la main … un jour de sa fille qu’elle reconnaît … un jour d’une dame qu’elle croit connaître … De se sentir aimée … jusqu’au bout … Nicole Le B. a bien détaillé ces moments de souffrance et pour toi et pour ta maman ! Avec toutes, ici, je te dis prends courage et garde tes forces ! Bien à toi Mandrine

  9. déjà là tu exprimes cette maladie par les mots et cela te soulage, écrire une bonne thérapie

  10. Courage chère Mandrine ! Pour maman ce n’était pas Alzheimer, mais que c’est dur de voir vieillir ses parents ! Merci encore pour ton soutien. Je t’embrasse. Francine Clio.

    http://clio-se-balade.eklablog.com/

  11. Je comprend ta peine et ton désarroi mon amie Mandrine, j’ai été la mère de ma mère pendant quelques années et j’en ai fait le deuil deux avant qu’elle meurt. C’est si difficile à voir des personnes que nous aimons chèrement partir de cette façon. Même si elle ne me reconnaissait plus, je suis allée la voir jusqu’à la fin, même si je demeurais loin d’elle. Nous nous sentons si impuissants… Je te souhaite beaucoup de courage chère amie, je prierai pour vous. Gros bisous Gigi 😊

  12. Que c’est triste une mémoire qui s’enfuit,
    triste pour les proches surtout…….
    Je suis plein de compassion pour vous tous Christine……

  13. un ressenti très émouvant , d’une maladie difficile à comprendre !
    elle est toujours là malgré ses absences ! bisous CHRISTINE et bon courage ! qui sait cette mala
    die du souvenir nous guette un peu tous et toutes !

  14. Tu es une « grande » courageuse, tu arrives à écrire un « joli » texte », malgré l’angoisse, la peur qui es en toi…..eh!!!oui elle est encore vivante, tu peux la regarder, la toucher…et après?????? Mon Dieu, tu vas souffrir , souffrir, il faudra trouver autre chose,  » un clou chasse l’autre »….Je salue ton COURAGE…….Bon dimanche avec un peu de soleil et la mer…..Bzzzzzzzzzz

  15. Quelle maladie destructive qui fait disparaître de sa mémoire la personns qu’elle était en ne laissant d’elle que désespoir pour sa famille
    Il y a dans ta poésie et ce ci malgré ton désespoir de jolis mots pour ta maman.
    Amicalement à toi. marieliane où Roberte

  16. Oh Christine, j’ai des larmes dans les yeux…. ce texte nous rapproche puisque ma maman est devenu sénile et tantôt douce, tantôt violente… C’est si triste de les voir ainsi et pourtant nous continuons à sourire. Elles sont sans cesse dans notre tête, dans notre cœur… Demain seras-tu mieux ? demain me reconnaitras-tu ? demain seras-tu là ? Présente à mes côtés et discutant gentiment ou bien présente mais si méchante, cherchant les mots qui font mal, les mots qui font fuir …..
    Elles perdent leurs repères, elles perdent leurs souvenirs, elles ne savent plus qui est vivant, qui est parti et c’est si dur de les voir ainsi… Elles se croient enfants et réclament leurs parents alors que nous sommes près d’elles, nous leurs enfants….. Tristesse d’une fin de vie qu’elles n’ont pas souhaitée et si malheureuses quand elles s’en aperçoivent………………………
    Garde tes forces Christine, tu en auras besoin car c’est si dur et si long de tenir compagnie à une maman qui ne nous reconnait plus et nous dit « bonjour madame, appelez mes enfants, appelez mes parents, je veux rentrer chez moi…. »….

  17. c’est si joliment écrit , il faut te faire à l’évidence ,une journée ça ira , le lendemain elle ne te reconnaitra plus ! triste maladie ! ses souvenirs seront « gommés » , s’estomperont tout doucement ! mais pour l’instant elle est vivante , profites bien de ces moments avec elle ! bon courage ma douce ! bon week-end bisous bisous Mandrine


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :