LES VOLEURS ET LE MULET

!cid_758198BF-5BDC-47AF-A52B-3A7C3350E468

 Il était une fois …

Deux compères devisaient de la difficulté des temps à l’ombre d’un chêne balloté et dans un endroit désert.

Le hasard amène en cet endroit un pauvre bûcheron, dont l’air, plein de bonhommie, annonçait une âme niaise.

Aussitôt nos compères pensent à l’exploiter.

le bûcheron marchait tranquillement, la tête baissée et tenant à la main la bride de son mulet, qui happait, çà et là, une touffe d’herbe sèche derrière son maître.

Alerte ! dit l’un des compères à son compagnon, suis moi !

Et il se glisse près du mulet, lui enlève prestement la bride et se la passe autour du cou, tandis que l’autre saute sur le dos du mulet et s’enfuit.

Le bûcheron qui ne s’était aperçu de rien, continuait son chemin, sans penser à mal.

Quand tout à coup, il sent une secousse !!

Il se retourne promptement mais que voit-il ?

Un homme à la place de son mulet !

L’étonnement, la crainte glacent ses sens.

Le larron ne lui laisse pas le temps de la réflexion et dit  d’une voix lamentable :

– Combien je dois de remerciements, ô toi, qui par tes vertus, es cause de ma délivrance ?

– Comment cela ? demande le bûcheron.

– Oui, reprend l’autre, pour me punir d’avoir insulté ma mère, Dieu m’avait changé en mulet. Mais il a eu pitié de moi, grâce à ton honnêteté. Maintenant je t’appartiens, fais de moi ce que tu voudras.

Le bûcheron ne sait trop quoi faire ???

– Je ne puis te garder ! Je suis pauvre, et , puisque Dieu t’a délivré, je n’ai garde d’aller contre sa volonté, va retrouver ta mère.

Quelques temps plus tard, le bûcheron s’étant rendu au marché voisin, rencontra son mulet qu’un individu mettait en vente.

Il resta un moment interdit, craignant se tromper, puis d’un air compatissant, il s’approche du mulet et lui murmure au creux de l’oreille :

– Tu as donc encore insulté ta mère ???

ane_5

J’ai trouvé dans mon carnet à malices, ce petit conte algérien, il est tellement plein de naïveté et de tendresse que j’ai eu envie de vous le faire partager.

114fe525

f4ba7f47

Mandrine

 

Publicités
Published in: on 24 novembre 2014 at 21 h 23 min  Comments (5)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2014/11/24/les-voleurs-et-le-mulet/trackback/

RSS feed for comments on this post.

5 commentairesLaisser un commentaire

  1. Kikou moi riait histoire d’âne bien que cela vous toujours trouve joli conte pour amuser, bisou amie bon la soirée

  2. un bien joli conte

  3. parfois les contes , permettent la reflexion !
    bisous CHRISTINE BONNE JOURNEE

  4. Merci du partage Mandrine ! C’est tout à fait un vrai bon conte !
    Bonne et douce soirée à toi !
    Bisous♥

  5. Bonsoir Mamie Mandrine bien marrant cette histoire et tous ceux celles qui insultent les autres devraient se retrouver en âne ce serait cool ! y en auraient des ânes en vadrouille sur les routes:lol: ! aller bonne soirée et merci de ce petit moment détente après le travail cela fait du bien big, bisou bon mercredi


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :