LA MOUFLE

la moufle

 Une fois, l’hiver fut plus froid que tous les hivers auparavant.

Et le jour le plus froid de cet hiver, un homme perdit sa moufle gauche.

Elle tomba dans la neige …

L’homme ne remarqua rien et s’éloigna, laissant là sa moufle rouge.

Une souris passa en trottinant sur ses petites pattes glacées. Elle découvrit la moufle, s’y glissa, se mit en boule et s’endormit.

Peu après, une grenouille arriva à grands bonds, passa la tête et demanda :

– Est-ce qu’il y a encore une petite place de libre ?

La souris s’éveilla et pépia :

– Si je me fais toute petite, ça pourra aller.

 Elles étaient bien au chaud dans la moufle toutes les deux, la souris et le grenouille .

Bientôt, une chouette s’approcha à grand bruit d’ailes.

Ni la souris, ni la grenouille ne peuvent souffrir les chouettes, mais la chouette se mit à gémir :

– Mes ailes sont gelées, je vous en prie laissez moi entrer !

Elles se poussèrent un peu pour elle.

Maintenant, elles étaient trois dans la moufle, la souris, la grenouille et la chouette.

Cela ne dura pas longtemps, car un lièvre passa et bredouilla :

– Oh ! Il doit faire bien chaud là dedans, non ? Poussez vous, j’arrive !

La souris couina, la grenouille coassa et la chouette roula de grands yeux, mais cela ne changea rien, le lièvre s’installa au milieu.

Ils étaient bien serrés tous les quatre, la souris, la grenouille, la chouette et le lièvre.

Et vient un renard qui ne fit ni une, ni deux et gronda :

– PLACE !!

Il entra sans attendre la réponse.

Hélas une couture craqua et cela fit un courant d’air. Mais qu’y faire ?

Ils étaient tellement serrés tous les cinq dans la moufle, la souris, la grenouille, la chouette, le lièvre et le renard.

Mais l’histoire n’est pas finie !!

Voilà qu’arriva un sanglier tout couvert de neige.

– Reste dehors ! Nous étouffons déjà couina la souris.

– Et pourquoi resterai je dehors ? grogna le sanglier, s’il y a de la place pour vous tous, il y a aussi de la place pour moi !

Et il se glissa auprès des autres.

Malheureusement, la seconde couture craqua et le vent entra par les deux côtés, ils ne le remarquèrent même pas tant ils étaient serrés tous les six dans la moufle.

Ils pouvaient à peine respirer, la souris, la grenouille, la chouette, le lièvre, le renard et le sanglier.

Mais l’histoire n’est pas finie ….

Un ours arriva au trot !

Alors là tous crièrent avec effroi :

– Non ! Non ! Pas toi !

Le pauvre ours s’assit dans la neige devant la moufle et se mit à pleurer.

– Vous êtes bien là dedans sanglotait il, vous avez chaud, et moi je gèle !

– C’est bon dirent les autres, tu peux entrer.

Et ils se serrèrent à étouffer.

l’ours se fit tout petit, petit, presque toutes les coutures craquèrent, mais il arriva à se faufiler quand même.

Cette fois-ci il n’y avait plus la moindre petite place dans la moufle où ils s’entassaient tous les sept, la souris, la grenouille, la chouette, le lièvre, le renard, le sanglier et l’ours.

Mais personne ne vit qu’une minuscule petite fourmi se glissait au milieu d’eux.

Et ce fut trop ! Boum ! La moufle éclata en morceaux !

Tous roulèrent dans la neige glacée, sous la bise et ils eurent froid de nouveau.

floralapinfondecran-14dbb50

686762image001giflundi

Je suis aussi raplapla que lui, le courage fuit de partout.

Un dicton dit “petit lundi, grosse semaine”

j’espère qu’il ne sera pas vrai.

J’avais envie de vous faire partager cet joli petit conte d’hiver.

3616576412_5ff9259508

Bisous

Mandrine

Publicités
Published in: on 24 novembre 2014 at 12 h 59 min  Comments (8)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2014/11/24/la-moufle/trackback/

RSS feed for comments on this post.

8 commentairesLaisser un commentaire

  1. que c’est joli mais la moufle n’est pas élastique

  2. Je suis contente de retrouver tes contes, tu retrouves le temps de nous en mettre.
    J’espère que ta semaine ne sera pas trop mouvementée et que ton mari va bien.
    Bises

  3. Merci pour ce bel exemple de fraternité animale .
    Bonne semaine Mandrine
    Bisous

  4. Merci pour ton joli conte ! Bonne semaine, HEIN ! BISES

  5. Merci pour ce joli petit conte Mandrine !
    Bonne soirée à toi et douce semaine !
    Bisous.

  6. Merci amie pour jolie histoire moi plaisir de lire
    espérance vous va bien et mari
    bonne la semaine et demain

  7. m’ciiii pour ce beau petit conte attends c pas fini comme dans la pub j’ai pensé hi! hi! je te souhaite une bonne semaine bouhhh ça fait trois jiour que j’ai pas vu un rayon de soleil c vrai que ça joue sur le moral bouhhhhh!!! par contre 20° pour un 24 novembre c fouuuuuu pleins d’bisouilles et bonne soirée

  8. Merci Mandrine, quelle belle histoire, dommage que la moufle n’était pas assez grande… Par contre, s’ils restent tous collés, ils n’auront peut-être pas froid. Bonne semaine mon amie et bon courage, gros bisous, Gigi 🙂


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :