LE VIEIL HOMME ET LE CHIEN

Mendiant-Aveugle

 Transparent au regard des gens trop pressés,,

Un vieil homme est assis, transi et affamé,

Sous un porche à l’abri des frimas de Janvier.

Il implore un sourire, une pièce de monnaie.

 

Passe un chien dans la rue, un chien de pédigrée,

Une voiture suit, heurte le canidé.

Aussitôt extirpés de leurs logis douillets,

Accourent de partout des bourgeois empressés.

 

Ne le laissez pas là, amenez le chez moi !

J’ai une couverture afin qu’il n’est pas froid !

Quelques instants après, l’animal est pansé,

Dorloté, réchauffé, maintes fois caressé.

 

Au dehors, dans la rue, le silence est tombé.

Tout le monde est rentré, a fermé ses volets.

Sous le porche à l’abri des frimas de Janvier,

Le vieil homme, soudain, s’est mis à aboyer

MwJQr4m9RJbQNyc5bFj6JPBwHcU

 J’ai appris cette poésie avec Elisa ce week-end, je n’en connait pas l’auteur, mais je l’ai senti si vraie qu’il m’a fallu vous la faire partager.

gif-bonne-journee

 Bisous à vous

Mamie Mandrine

Publicités
Published in: on 21 mai 2013 at 10 h 07 min  Comments (8)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2013/05/21/le-vieil-homme-et-le-chien/trackback/

RSS feed for comments on this post.

8 commentairesLaisser un commentaire

  1. Leçon a retenir !!! … Bisous de la mer du Nord !

  2. J’adore la fin …, à l’image de la société où nous vivons .Bravo Mandrine , toujours un talent fou de conteuse!.
    Bises
    Dan
    PS: je pense à toi ,en souffrant des mêmes douleurs liées au temps!.

  3. bonne soiré chère mandrine dit ont dirais moi sur le banc avec mon chien je ne déconne pas bientot si sa continu sa va arriver,bisous de nul part »denis »

  4. Je la trouve très belle mais si triste, un homme vaut moins qu’un chien.
    Bises

  5. … et merci pour le gentil partage Mandrine !
    Bonne fin d’après-midi et agréable soirée !
    Bisous.

  6. C’est la vie et la pauvreté là-bas, je suis désolé. Bisous et Happy Tuesday

  7. la fin surprend on se croit dans un conte et chez nous soleil

  8. elle est très jolie cette poésie , très bien écrit mais la fin surprend un peu ! bonne journée Mandrine , gros bisous du 62 encore bien gris et frais ! on n’en voit plus le bout


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :