L’INFIRMIERE-Atelier-de-mots-chez-Ghislaine

Aujourd’hui jour de fête, c’est la retraite, enfin je vais pouvoir aller couler des jours heureux au soleil se dit-elle !!!

Une petite réception se fait dans la salle de réunion, elle a troqué sa blouse blanche pour une belle robe rouge affriolante.

La médecin chef se laisse à avoir des trémolos dans la gorge pendant son petit discours.

Pensez donc, il perd son infirmière en chef, elle lui a tant donner de son temps.

Sans le vouloir, son regard devient presque tendre et nostalgique en regardant ce petit bout de femme, ma foi, encore bien jolie.

Elle le regarde discourir avec un petit sourire aux lèvres.

Va-t-elle le regretter, lui son chef  » bien-aimé » ???

Lui qui ne l’avait à peine regardé pendant toutes ces années, sent son coeur s’émouvoir, il en est presque aux regrets.

Et elle, le regardant, souriante, pense :

 » Il faut te calmer mon bonhomme, toi pour qui je n’ai jamais été qu’une simple blouse blanche…

Parle…Parle …

rêve… rêve …

ce qui m’enchante…

C’est qu’à partir de demain, tu vas te rendre compte que je ne suis plus là, et tu me regretteras car plus jamais , tu ne retrouveras aussi bonne poire que moi …

bon j’ai fait ce que j’ai pu pour ce premier atelier de la semaine, mais quelque part, c’est un peu du vécu, je n’ai jamais été aussi contente que le jour où je n’ai plus remis les pieds au boulot.

Bon j’avoue quand même que les malades m’ont manqué…

Bonne soirée

Bisous

Mamie Mandrine

 

Publicités
Published in: on 6 février 2011 at 18 h 57 min  Comments (12)  

The URI to TrackBack this entry is: https://mandrine6.wordpress.com/2011/02/06/linfirmiere-atelier-de-mots-chez-ghislaine/trackback/

RSS feed for comments on this post.

12 commentairesLaisser un commentaire

  1. le hasard fait que je lis ton texte le jour du départ en retraite d’une collègue de travail … et je ne peux m’empecher de me demander ce qui s’est passé dans sa tête aujourd’hui du coup… 🙂
    Mais ouf je n’étais pas sa « chef » !!
    j’ai lu avec bonheur ton texte si bien écrit et j’ai presque jubilé avec toi … ras le bol des « ptits chefs »!! bisous

  2. ah oui, ce doit être super, ce dernier jour, enfn, surtout le lendemain, quand on reste à la maison! je l’attends avec impatience, c’est pour bientôt ! et les élèves ne me manqueront pas, c’est sûr !

  3. Je ne vois pas autre chose a ajouter a tous ces commentaires, si quand même notre vécu à toutes peut encore alimenter l’atelier de ghis pendant des années
    bzou bzou mandrine et bonne soirée
    baboucherouge

  4. Je me disais bien que ça sentait le vécu cette histoire , ayant rempli les deux postes à la fois personnel soignant ( pas forcément à l’hôpital) et malade , j’ai pu noter cet aspect décrit dans ton texte , je me souviens des passages dans les chambres et des attitudes des professeurs vis à vis de tout l’organigramme hiérarchique , un sujet de thèse idéal . Toutes les attitudes à répertorier du mépris à l’indifférence de l’indifférence à l’entente harmonieuse voire à la complétude .
    Tu réveilles en moi des réflexes de positionnement d’attitudes et d’interrogations multiples concernant le management qui est en train de régir le secteur médico – social .
    Je vais bientôt quitter le monde du travail regret et soulagement se mêlent car malheureusement les conditions de travail ne vont pas en s’améliorant, l’humain étant géré de manière comptable .
    Merci pour ce texte .
    Bonne journée
    Bisous

  5. Ah oui génial et ça peut marcher avec tous les métiers en somme !
    Bonne soirée et bises

  6. C’est vrai que la retraite et la bienvenue mais on perd des contacts humains.
    Tu l’as réussi ton texte.
    Bisous et bonnes emaine.

  7. je comprends ton soulagement de quitter le boulot et les regrets qui l’accompagnent. Je ne faisais pas le même travail, mais après le ouf de soulagement, je me suis vite ennuyée de mes clientes. Beau texte, bisous Mandrine.

  8. belle histoire que voilà !
    un départ à la retraite, une infirmière qui se sent soulagée, délivrée d’un poids sur les épaules…
    et tout ça remémoré grâce à Ghislaine !
    super !!
    sourire

  9. j’aime bien ton histoire…..je l’ai vécu, mais du côté malade denombreuses fois et je vais te rendre hommage, car plus d’une fois c’est une infirmière qui m’a sauvé la vie……Toutes celles que j’ai fréquenté, MERCI, GRAND MERCI……je n’ai jamais rencontré une unfirmière sans le sourire, rassurante,elles m’ont dorloté, la preuve, je suis là et je t’écrit, mais je comprend que maintenant tu savoures la retraite, quel métier difficile, harassant
    il faut avoir la « vocation » je t’embrasse

  10. merci Mandrine
    j’aime bien ton histoire
    oui ca sent bien le vécu et c’est bien connu que l’on se
    rends compte de ce que l’on avait lorsqu’on le perd !!!

  11. Hi mamie, your linfirmiere atelier de mots chez ghislaine post is really one particular of the most beneficial substance that :-bd.
    Dont forget to visit back my blog (http://downloadmp3indonesia.net/), glad to meet you… Thanks…,Best!!! 🙂


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :